News Résultats en direct
Coupe du monde

Mondial 2018 - Les supporters brésiliens sans pitié pour Neymar

10:49 UTC+2 07/07/2018
Neymar Brazil 2018
Les fans du Brésil n'ont guère apprécié l'élimination en quarts de finale face à la Belgique et l'ont fait savoir.

L'AFP a recueilli les propos de plusieurs supporters du Brésil, éliminé au stade des quarts de finale de la Coupe du monde en Russie face à la Belgique vendredi soir alors qu'il constituait le plus gros favori des pronostics pour l'épreuve reine.

Un journaliste de l'agence est allé s'enquérir de l'état d'esprit des fans dy Brésil rassemblés devant l'écran géant d'Alzirao, où ils étaient des centaines de à assister au match face à la Belgique dans le quartier populaire de Tijuca : "Après le 7-1, on méritait de gagner cette Coupe du monde", a notamment déploré Camila Brandao, étudiante en publicité de 24 ans, ne retenant pas ses larmes, en faisant allusion à l'humiliation de la défaite à domicile face à l'Allemagne lors du Mondial 2014 qui se déroulait au Brésil justement.

Autre stade du deuil, la colère, comme celle de Thiago Silveira, étudiant en administration de 24 ans : "Je suis très triste, le Brésil méritait le titre pour l'esprit combatif qu'il a montré, mais Tite (le sélectionneur) s'est trompé dans la choix des joueurs". Colère aussi contre Neymar, symbole de cette équipe du Brésil et de ce nouveau fiasco retentissant :

"Neymar aurait dû prendre ses responsabilités et montrer qu'il est un candidat au Ballon d'or, mais il ne l'a pas fait", tance encore Thiago. On reproche également à Neymar son jeu d'acteur, lui n'hésite pas à en rajouter avec ses roulades à la moindre faute subie et qui avait été d'ailleurs repris par moult observateurs.

"Cette élimination est la meilleure chose qui puisse nous arriver, pour montrer que cette 'Génération Neymar' est finie. Le Brésil a eu des cracks comme Ronaldo, Ronaldinho, Rivaldo... Lors des deux dernières Coupes du monde, Neymar n'a rien fait", s'est d'ailleurs agacé Carlos Henrique, fonctionnaire de 61 ans.

Après les seniors, c'est la jeune génération qui se dit déçue par cette équipe brésilienne qui générait pourtant tant d'espoirs en début de tournoi : "Je me sens frustré, cette Seleçao était apathique, trop individualiste et trop focalisée sur Neymar", affirme Igor Barbosa, étudiant en médecine de 18 ans, pour une ultime autopsie.