Monaco - Moins brillant mais meilleur individuellement : le paradoxe Fabinho

Commentaires()
Getty
Moins efficient que la saison passée, Fabinho se distingue pourtant par de meilleures statistiques... Un paradoxe pour la plaque tournante de l'ASM.

Touché par son transfert avorté de l'été dernier, Fabinho n'a plus semblé qu'être l'ombre de lui même lors du début de saison et durant les quelques semaines qui suivirent le mercato. "Je pensais à ce que Monaco m’avait promis... j’avais la tête ailleurs, avait-il expliqué dans les colonnes de Nice-Matin. Des fois, inconsciemment, je n’arrivais pas à donner mon maximum (...) J’étais frustré à la fin du mercato, mais j’ai tourné la page". Pour autant, l'impression visuelle d'une méforme et d'une moindre influence dans le jeu de son équipe s'est étirée jusqu'à l'hiver sans que les statistiques individuelles du Brésilien ne confirment cette thèse. 

Infographie Fabinho Monaco Goal

L'article continue ci-dessous

Tout tourne encore autour de lui

Au Vélodrome dimanche dernier, Fabinho a signé une performance de haute volée avec un but à la clé. Très présent dans ses courses et à la récupération, le milieu de terrain a dominé l'entrejeu rappelant ainsi ses qualités intrinsèques et son rôle incontournable dans l'effectif de Leonardo Jardim. "Il a fait un gros match, expliquait le technicien portugais après la rencontre face à Marseille. Pas seulement pour le but, mais pour sa qualité défensive et sa capacité à casser les lignes. Je suis content qu'il ait joué à ce niveau, après des années à le convaincre de jouer milieu de terrain". Mais à y regarder d'un peu plus près, il semblerait que l'ancien madrilène se soit toujours maintenu dans une forme individuelle largement à hauteur des attentes (voir tableau ci-dessus). 

Deuxième joueur le plus utilisé par Leonardo Jardim en championnat (derrière Kamil Glik), Fabinho est toujours aussi prépondérant. À Monaco, le Brésilien domine tous les classements individuels qui le pointent en première position des ballons touchés (1554), des duels disputés (346)*, des ballons récupérés (150)... tout en restant le troisième joueur à créer le plus d'occasions pour les siens derrière Joao Moutinho et Thomas Lemar, deux joueurs évoluant un cran plus haut. Un véritable point d'équilibre dans la transition pour un joueur qui se révèle être la plaque tournante de l'AS Monaco depuis deux saisons. Au vu des hauteurs statistiques qu'il tutoie, la question pourrait se poser ainsi : Fabinho est-il réellement moins bon cette saison ou sont-ce ses coéquipiers qui ne lui permettent pas de briller autant ? 

*Parmi les joueurs ayant disputé plus de 100 duels, Fabinho est aussi celui qui en gagne le plus avec 62,14%. 

Fermer