News Résultats en direct
Montpellier

MHSC - Savanier menacé de mort en quittant Nîmes

21:40 UTC+1 10/01/2020
Téji Savanier
En quittant Nîmes pour rejoindre le rival montpelliérain l’été dernier, Téji Savanier a été pris pour cible par certains "supporters" nîmois.

Formé à Montpellier, Téji Savanier n’a pas eu l’occasion de disputer le moindre match professionnel avec le MHSC avant… le mois d’octobre 2019. La raison ? Un premier contrat signé du côté d’Arles-Avignon, une carrière continuée à Nîmes et surtout une vilaine blessure dès son retour au club de la Paillade l’été dernier.

À lire - Baldé (Monaco) : "La peur dans le foot, ça n'existe pas"

Un retour aux sources, choix du coeur pour Savanier, qui n’a évidemment pas plu aux supporters nîmois. Rivalité régionale oblige. Et nul doute que le milieu de terrain devrait être copieusement sifflé au Stade des Costières au mois d'avril lors de la confrontation entre les deux équipes.

Savanier : "Des menaces de mort ? Oui"

Mais certains fans des Crocodiles sont allés trop loin ! Beaucoup trop loin lors du transfert de Savanier l’été dernier. Avec des menaces de mort au programme… Ambiance.

"Je pense qu’ils m’en veulent encore. Si je suis considéré comme un traître ? Oui, c'est ça. J’ai reçu des messages dangereux. Des menaces de mort ? Oui. Mais ça ne m’atteint pas. J’espère qu’on fera un bon match aux Costières, ce sera intéressant de jouer là-bas", a simplement déclaré le milieu de terrain lors d’un entretien accordé à Canal+. Comme souvent, son pied droit magique devrait faire des étincelles.