News Résultats en direct
Milan

Mercato - Une offre folle de l'AC Milan pour Sergej Milinkovic-Savic ?

12:40 UTC+2 13/08/2018
Sergej Milinkovic-Savic Lazio 2018-19
L'AC Milan est actif sur le marché depuis le retour de Leonardo. Les Rossoneri auraient formulé une énorme offre pour Sergej Milinkovic-Savic.

Leonardo est un habitué du poker menteur. Revenu à l'AC Milan en tant que directeur sportif à la fin du mois de juillet, le Brésilien a dynamisé le mercato des Rossoneri en réalisant notamment le gros coup Gonzalo Higuain. Le marché des transferts ferme ses portes dans moins d'une semaine en Serie A et Leonardo pourrait être tenté de réaliser un dernier gros coup.

Alors qu'il est en passe de boucler le prêt de Tiémoué Bakayoko en provenance de Chelsea, selon les informations de Sport Mediaset, Leonardo et l'AC Milan auraient rencontré le président de la Lazio, Claudio Lotito, pour discuter sérieusement du dossier Sergej Milinkovic-Savic. Le directeur sportif de l'AC Milan aurait formulé une offre pour l'international serbe.

Un prêt payant et un échange ?

Selon le média italien cette offre comprend un prêt payant de plusieurs dizaines de millions d'euros avec Giacomo Bonaventura et Fabio Borini dans la balance, une proposition qui selon Sport Mediaset atteindrait les 120-130 millions d'euros. Néanmoins, la Lazio hésiterait car elle préférerait bien évidemment qu'un club verse la somme d'argent demandée en cash ou que Sergej Milinkovic-Savic prolonge son contrat.

En effet, d'après le Corriere dello Sport et Sport Mediaset avancent que s'il était amené à rester cet été à la Lazio, l'international serbe se verrait offrir une prolongation de contrat avec revalorisation salariale à la clé. Son contrat serait ainsi étendue jusqu'en juin 2023 avec une clause libératoire à hauteur de 150 millions d'euros permettant ainsi au Serbe d'être transféré à ce prix dans le futur.

Une chose est sûre, la proposition de l'AC Milan peut paraître surprenante puisque Leonardo avait assuré lors de la présentation de Gonzalo Higuain ne pas avoir les moyens pour convaincre la Lazio de lâcher Sergej Milinkovic-Savic en raison notamment de la surveillance du fair-play financier à l'encontre de l'AC Milan. Affaire à suivre.