Mercato - Sané, Dembélé, Under... Où en est le Bayern Munich pour la succession du duo Robben-Ribéry ?

Commentaires()
Getty/Goal
Le club munichois prospecte beaucoup pour trouver des remplaçants à Arjen Robben et Franck Ribéry mais ne parvient pas à accélérer à ce jour.

À un peu plus d'un mois de la reprise de la Bundesliga, le Bayern Munich est toujours dans le flou. Si son entraîneur Niko Kovac a été confirmé dans ses fonctions, le mercato tarde à se lancer pour un poste jugé crucial, celui des ailiers alors qu'Arjen Robben et Franck Ribéry, tous les deux en fin de contrat, viennent de quitter le club bavarois à l'issue de la saison 2018-2019. Les pistes ne manquent pas à ce jour mais aucune négociation n'est très avancée pour l'état-major du FCB. De quoi inquiéter la compétitivité de l'équipe la saison prochaine ?

Leroy Sané, toujours courtisé

"Nous allons essayer. Mais je ne peux pas promettre si cela réussira", en mai dernier, Karl-Heinz Rumminegge indiquait sa volonté de recruter l'international allemand de Manchester City. Si l'intérêt est concret, le prix réclamé par les Citizens (plus de 80 millions d'euros) a refroidi le club qui a déjà dépensé beaucoup en anticipant les venues de Benjamin Pavard et Lucas Hernandez. Revenu récemment de vacances, l'ancien joueur de Schalke 04 est mitigé à l'idée de revenir en Bundesliga à cet instant de sa carrière. Cependant, la perspective d'être titulaire indiscutable par rapport à son statut incertain à City pourrait changer la donne.

La tentation Ousmane Dembélé

Selon les informations de Bild, le champion d'Allemagne en titre serait prêt à jaillir pour saisir l'opportunité de recruter l'international français. Une option peu surprenante pour le quotidien allemand puisqu’une rencontre avec l’entourage du joueur se serait produite en mars dernier. Néanmoins le cas Dembélé est lié à un autre dossier beaucoup plus complexe, celui de Neymar dont le feuilleton a commencé depuis peu. "Je comprends qu'il y ait de l'impatience, déclarait Rummenigge à la presse locale. Mais je ne suis pas du tout nerveux. (...) Nous réaliserons d'autres transferts d'ici le 2 septembre."

Ousmane Dembele FC Barcelona Champions League

Cengiz Under, plus qu'une roue de secours ?

Il pourrait s'agir d'une très bonne surprise. Si l'international turc n'a pas le même rayonnement que les deux joueurs cités précédemment, son profil a de quoi séduire avec des performances intéressantes ces deux dernières saisons avec l'AS Rome et la Turquie. Récemment encore, il faisait beaucoup de mal à l'Équipe de France championne du monde en éliminatoires de l'Euro. D'après Sky Sport, le joueur de 23 ans reste un plan C pour l'instant aux yeux des dirigeants munichois.

Hakim Ziyech plaît également 

Fraîchement éliminé de la CAN, l'international marocain sort d'une saison rayonnante avec l'Ajax Amsterdam où il a notamment atteint les demi-finales de la Ligue des champions. Si le FC Séville l'a approché cet été, il a fait savoir qu'il cherchait un club d'un plus gros calibre. Capable d'évoluer sur un côté mais aussi dans l'axe, le joueur de 26 ans aurait un bon de sortie fixé à 35 millions d'euros. Un prix abordable qui ne laisserait pas indifférent le Bayern selon Bild. 

Piste abandonnée pour Callum Hudson-Odoi ? 

Cet hiver, le Bayern avait fait le forcing pour recruter le jeune joueur de Chelsea. Séduits par le parcours de Jadon Sancho à Dortmund, les Bavarois avaient tenté de reproduire le même coup mais se sont heurtés depuis à la fermeté des Blues qui ont refusé plusieurs offres, jusqu'à 35 millions d'euros. La perspective d'avoir plus de temps de jeu sous Frank Lampard aurait convaincu CHO de rester et même de prolonger son contrat. Il soigne actuellement une blessure au tendon d'Achille. 

Fermer