Mercato - Le Saint-Étienne de Gasset, un juste milieu entre expérience et ambition

Commentaires()
getty
A l'image de l'arrivée de Kolodziejczak ce mercredi, l'ASSE aborde la saison à venir dans la sérénité grâce notamment à un recrutement ambitieux.

"Psychologiquement, on est proche de l’inhibition, mais ce sera une expérience quand on va en sortir. J’y crois dur comme fer. Quand on sortira de la tempête, on sera plus forts", déclarait Julien Sablé le 15 décembre dernier, au sortir d'une cinglante défaite 4-0 encaissée face à l'AS Monaco, dans un stade Geoffroy-Guichard à peine coloré par la présence de 13 000 personnes. Propulsé au poste d'entraîneur pour remplacer un Oscar Garcia démissionnaire, l'ancien capitaine des Verts ne croyait pas si bien dire... Car depuis, force est de constater que la suite des évènements lui donne raison, l'AS Saint-Etienne étant largement sortie de la crise, non sans une ambition retrouvée.  

Depuis cette triste soirée d'hiver marquée par des incidents causés par des supporters et la présence de forces de l'ordre dans les travées du Chaudron, l'ASSE est considérablement remontée au classement, pointant même à une inespérée 7ème place à la fin de la saison dernière, manquant une qualification en Coupe d'Europe à la simple différence de buts...

ASSE

Une performance surprenante rendue possible grâce à l'intronisation d'un certain Jean-Louis Gasset, accompagné par son adjoint Ghislain Printant, sur le banc de l'équipe, lui qui a su redonner de l'éclat a un effectif en perte totale de confiance. Le début de ce qui s'apparente aujourd'hui à un nouveau projet, amené à prendre une épaisseur supplémentaire dès la saison prochaine, qui s'ouvre dans moins d'une dizaine de jours. 

Un recrutement ambitieux, principal vecteur de développement 

Toutefois, remettre le club sur de bons rails n'a pas été chose aisée. Pour cela, Jean-Louis Gasset n'a pas hésité à user de son carnet d'adresses bien garni, lui qui a notamment été l'adjoint de Laurent Blanc en Equipe de France ainsi qu'au Paris Saint-Germain. Ainsi, des joueurs comme Yann M'Vila, Mathieu Debuchy et Neven Subotic sont venus se relancer à l'AS Saint-Etienne, inespéré il y a encore quelques mois.

Tous trois revanchards après des carrières en perte de vitesse, ces joueurs de qualité mais surtout d'expérience ont largement contribué à la mue du club du Forez, bien aidés par le retour de prêt de Robert Beric, auteur de 7 buts en 15 rencontres lors de la deuxième partie de saison. Un autre choix payant de la part de l'expérimenté technicien, qui avait insisté pour rappatrier le buteur slovène prêté à Anderlecht. 

ASSE

Satisfaits des quelques mois passés chez les Verts, les trois joueurs recrutés l'hiver dernier semblent désormais vouloir s'y inscrire sur la durée, en témoignent le nouveau contrat de trois années supplémentaires signé par Mathieu Debuchy et la prolongation jusqu'en 2022 de Yann M'Vila, qui pourrait être imité par Neven Subotic très prochainement.

"Depuis février, j’ai recommencé à apprécier mon métier, le football, ma passion. C’est un nouveau départ avec Saint-Etienne. Je n’ai d’ailleurs pas hésité une seconde pour prolonger ici. C’était clair dans ma tête", a même déclaré Mathieu Debuchy, dans des propos accordés à France Football. Trois éléments considérés comme des cadres de l'équipe et du vestiaire, qui permettent à l'ASSE d'aborder le prochain exercice avec confiance et ambition, d'autant que d'autres ont depuis emboité le pas. 

Bien aidée par sa fin de saison dernière, l'équipe de Jean-Louis Gasset a désormais conscience qu'elle peut prétendre à de belles choses au sein du championnat de France, et souhaite regouter aux joies d'une série de 13 matches sans défaite en Ligue 1.

"On ne repart pas de zéro. On vient de passer six mois ensemble et quand on voit les résultats qu’il y a eu, on a envie de voir ce que cela peut donner sur une saison complète. J’ai l’impression qu’il y a un beau défi à relever", confiait d'ailleurs Neven Subotic, lui qui a tout de même disputé une finale de Ligue des Champions avec le Borrusia Dortmund. Difficile de lui donner tort... 

Un été 2018 sous le signe de la stabilité, malgré des ajustements 

Et pour cause, désireux de construire un groupe allant au delà du simple aspect sportif, l'ancien adjoint de Laurent Blanc accorde autant d'importance à la qualité du joueur qu'à la composition de l'homme qui se cache derrière le footballeur. L'idée étant de créer un groupe solidaire et uniforme, au sein duquel règnent professionnalisme, respect et bonne entente. Des ingrédients qui avaient cruellement manqué lorsque le club était aux portes de la zone de relégation. 

En ce sens, les récentes arrivées du Rennais Whabi Khazri et celle de Timothée Kolodziejczak ce mercredi matin apparaîssent comme cohérentes, le premier cité étant considéré comme un vrai leader sur comme en dehors des terrains, tandis que le second viendra apporter son expérience du plus haut niveau, lui qui a remporté la Ligue Europa à deux reprises avec le FC Séville. D'autant que Whabi Khazri semble dans une forme intéressante, lui qui a inscrit deux buts avec la Tunisie lors de la dernière Coupe du Monde, après en avoir mis 9 en Ligue 1 la saison passée avec le Stade Rennais, où il était prêté par Sunderland. 

Khazri

Avec 13 départs et ces deux seules recrues, l'AS Saint-Etienne souhaite s'appuyer sur un groupe restreint composé de 16 à 17 joueurs habitués aux rencontres de Ligue 1, privilégiant l'aspect qualitatif de son effectif tout en espérant être épargnée par les pépins physiques.

De plus, les Verts attendent toujours le retour de l'ex fer de lance de leur attaque, puisque Rémy Cabella, 7 buts la saison dernière, appartient toujours à l'Olympique de Marseille après son prêt d'une saison. Toutefois, un retour dans le Forez de l'ancien joueur de Montpellier semble encore à l'ordre du jour d'après les informations du quotidien régional Le Progrès. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'à condition d'enrôler celui qui avait été sacré Champion de France en 2012, l'AS Saint-Etienne ferait figure d'équipe à suivre la saison prochaine, apparaîssant comme un candidat crédible à l'obtention d'une place européenne.

Prochain article:
Chelsea, Sarri : "Je n'accepte pas cette mentalité"
Prochain article:
Inter-Sassuolo 0-0, l'Inter cale de nouveau
Prochain article:
Mercato, Luka Modric fait une annonce importante sur son avenir
Prochain article:
Monaco, Henry s'en est pris à Kenny Lala
Prochain article:
Reims-Nice 1-1, Nice s'en sort inextremis grâce à la VAR
Fermer