Mercato - L'Atletico Madrid passe la vitesse supérieure pour João Félix ?

Commentaires()
PROSHOTS
Les Colchoneros seraient en pole position pour la pépite portugaise et auraient soumis une première offre à Benfica.

En moins de six mois, João Félix a mis l'Europe à ses pieds. L'attaquant de Benfica est très courtisé par les meilleurs clubs européens dont Manchester City, la Juventus mais aussi l'Atletico Madrid. Si le club italien a longtemps eu la préférence du joueur selon les médias portugais, l'opportunité de jouer avec son idole, Cristiano Ronaldo, étant un atout de poids, puis c'est les Citizens qui ont semblé les plus intéressés par le néo-international portugais.

Mais désormais, c'est l'Atletico Madrid qui est en pole position, à en croire la presse ibérique. Ce lundi, A Bola indiquait que les Colchoneros étaient très intéressés par João Félix et que la réciproque est également vraie. L'attaquant de Benfica serait le successeur désigné d'Antoine Griezmann pour les Colchoneros, et il verrait cette opportunité et ce projet d'un très bon oeil. Ce mardi, As et Record vont plus loin et dévoilent davantage d'informations sur l'intérêt du club madrilène.

Un accord entre le joueur et l'Atletico Madrid

Joao Felix Benfica 23042019

L'article continue ci-dessous

En effet, le média espagnol et le média portugais indiquent que les Colchoneros auraient formulé une première offre pour s'attacher les services du prodige de 19 ans. Les deux publications parlent d’un accord sur les bases d’un salaire de 6 M€ annuels entre les deux parties. Reste désormais à convaincre Benfica de céder l'international portugais, et cela s'annonce bien plus compliqué. João Félix dispose d'une clause libératoire de 120 millions d'euros.

Aujourd'hui, ni l'Atletico Madrid, ni Manchester City, ni la Juventus, ne semblent enclins à payer une telle somme pour l'attaquant de 19 ans qui a évolué seulement six mois au plus haut niveau et ce malgré les belles promesses affichées par le joueur. De son côté, le club lisboète ne souhaite pas absolument s'en séparer et le président, Luis Felipe Vieira, a même indiqué qu'il ferait tout pour conserver la pépite portugaise.

Pour convaincre Benfica, l'Atletico Madrid serait "prêt à tout" comme l’annonce As. Les pensionnaires du Wanda Metropolitano auraient ainsi proposé 60 M€ à Benfica. Une offre assortie de bonus pouvant grimper jusqu’à 20 M€ en fonction de divers objectifs. Pas suffisant pour convaincre les Aigles de céder leur attaquant. Si les Colchoneros ont les moyens, avec les ventes de Lucas Hernandez et la future vente d'Antoine Griezmann, de payer la clause libératoire, ils ne semblent pas prêts à le faire dans l'immédiat. À force de jouer avec le feu, l'Atletico Madrid pourrait bien se brûler et se faire devancer par la concurrence.

Fermer