Mercato - L'AS Roma envisage d'engager des poursuites pour Malcom

Commentaires()
Getty
Malgré un accord total avec l'AS Roma, le Brésilien Malcom s'est finalement engagé en faveur de Barcelone ce mardi, lors d'un énième rebondissement.

Après de longues semaines de tractations, le transfert du Brésilien Malcom, joueur des Girondins de Bordeaux, a offert un dénouement mouvementé. En effet, alors que tout semblait bouclé entre l'ailier de 21 ans et l'AS Roma, qui avait même répondu à ses homologues bordelais en annonçant publiquement être parvenu à un accord, l'entrée dans la danse du FC Barcelone est visiblement venue bouleverser les opérations. 

Et force est de constater que les catalans n'ont pas tardé pour rafler la mise, puisque Malcom s'est engagé dès ce mardi en faveur du FC Barcelone, en échange d'une somme de l'ordre de 41 millions d'euros. Un revirement de situation loin d'être du goût des représentants de la Roma, qui accusent Bordeaux d'avoir insisté pour annoncer un accord avant d'écouter les avances du Barca. C'est en tout ce que reproche Claude Monchi, le directeur sportif. 

"J'ai été surpris d'apprendre que les agents et Bordeaux voulaient une offre améliorée"

"Tôt ce matin, j'ai parlé avec l'agent de Malcom, Fernando Garcia, qui avait prévu une réunion avec Bordeaux à midi pour confirmer que tout était en place pour que le joueur puisse se rendre à Rome le soir même" , a-t'il déclaré à la chaine télé du club. "Après cette réunion, j'ai été surpris d'apprendre que les agents et Bordeaux voulaient une offre améliorée, car Barcelone était toujours en quête d'un accord. Je leur ai dit que c'en était assez, parce que nous ne voulions pas participer à une vente aux enchères. C'est ainsi que tout s'est terminé",  a ajouté celui qui ne se dit pas fermé à d'éventuelles poursuites.

ps malcom

Mécontent de la gestion de ce dossier, l'ancien du FC Séville a confirmé penser à faire appel aux juristes du club pour voir si un recours en justice était envisageable : "Maintenant, au sein du club, nous examinons les options qui s'offrent à nous et nous voyons si nous pouvons monter un dossier. Il est vrai que rien n'a été signé, mais il y a beaucoup de messages avec les agents et leur président qui valent au moins la peine d'être évalués" . L'affaire Malcom pourrait donc être loin de sa conclusion...

Prochain article:
L'arrivée de Lucas Hernandez au Bayern cet hivet est "irréaliste"
Prochain article:
Leeds United, Bielsa assume son acte d'espionnage et se défend
Prochain article:
Qui est Eder Militao, le grand espoir brésilien suivi par le Real Madrid ?
Prochain article:
Comment Liverpool peut tirer le meilleur de Naby Keita
Prochain article:
Leeds, Marcelo Bielsa convoque la presse après l'ouverture d'une enquête à son encontre
Fermer