News Résultats en direct
Milan

Mercato - L'AC Milan n'a pas le temps d'attendre

19:00 UTC+2 12/06/2017
Andre Silva Milan
Déjà très actif sur le marché des transferts, l'AC Milan se renforce dans toutes les lignes. Objectif : revenir au premier plan en Serie A.

Le paysage du football italien a bien changé. Historiquement confrontée aux deux clubs de Milan, la Juventus, qui fait la pluie et le beau temps (6 Scudetti consécutifs), est désormais talonnée par les clubs de sud. L'AC Milan a dû se contenter d'une décevante sixième place, juste devant l'Inter, et très loin de la Roma et du Napoli, confortablement installés sur le podium après une saison spectaculaire. Relégué dans l'ombre, l'ancien club de Silvio Berlusconi ne pourra plus se permettre une nouvelle saison sans relief. Il entre dans une nouvelle ère. Ses intentions sont claires. 

L'AC Milan officialise l'arrivée d'André Silva

Près de 100 M€ déjà dépensés

Vincenzo Montella a beaucoup d'idées, mais son équipe a autant manqué de talent que de personnalité. Passé sous pavillon chinois il y a deux mois, le Milan met donc les petits plats dans les grands. Le début de l'été est un premier message pour les tifosi. Milan achète, beaucoup, et cher. Montella a l'objectif d'apporter des plus-values dans toutes les lignes. La défense est déjà renforcée avec les arrivées de Mateo Musacchio (18M€) en provenance de Villarreal et du latéral gauche de Wolfsburg Ricardo Rodriguez (18M€). Deux joueurs dans la force de l'âge (respectivement 26 et 24 ans) qui correspondent aux aspirations tactiques de Montella. Sur le côté droit, Andrea Conti, le jeune latéral de l'Atalanta, pourrait aussi débarquer.

Le coach des Rossoneri veut aussi densifier son milieu de terrain. Le jeune Ivoirien Franck Kessie a été prêté 2 ans par l'Atalanta avec une obligation d'achat de 30 M€. Un transfert qui, là aussi, situe bien les plans de ce nouveau Milan. Un numéro 6 est aussi attendu. La piste principale pour ce rôle mène à l'international Argentin de la Lazio, Lucas Biglia. Un profil qui tendrait à fluidifier le jeu des hommes de Montella. 

Un message envoyé à l'Europe pour la suite de l'été

Devant, enfin, Milan n'a pas lésiné non plus sur les moyens. Trop dépendant la saison passée du rendement de Carlos Bacca, qui reste un joueur de bout de chaîne, le club lombard a fait un gros coup en attirant André Silva dans ses filets, le jeune Portugais du FC Porto, auteur d'une campagne très prometteuse avec les Dragons. Acheté 38M€ (+2M€ de bonus), le coéquipier de Cristiano Ronaldo devient, à 21 ans, la deuxième recrue la plus chère de l'histoire du club derrière le classieux Rui Costa. C'est un signe fort. Et ce n'est pas fini. Montella attend de la folie dans son animation offensive et les pistes explorées pour les ailes - Naby Keïta et Emil Forsberg notamment, les deux détonateurs du RB Leipzig - vont dans ce sens. 

Ces premières semaines réservent donc d’autres surprises au peuple milanais. Hyperactif, ce Milan est en avance sur son plan d’action. Montella peut déjà dessiner les contours d’une équipe désormais capable d’assumer un football plus léché. C’est un message envoyé à l’Italie pour la saison prochaine. Et à toute l’Europe, aussi, pour la suite de l’été...