News Résultats en direct
Sondages et quiz

Mercato - Ben Yedder fait-il le bon choix en retrouvant la Ligue 1 et Monaco ?

13:55 UTC+2 14/08/2019
Wissam Ben Yedder, Sevilla
L'attaquant international français a signé ce mercredi en faveur de l'ASM. Une bonne décision en vue d'une participation à l'Euro ?

Un international français rentre au bercail. À 29 ans, et après trois ans passés au FC Séville, Wissam Ben Yedder s'est engagé en faveur de l'AS Monaco. Il en devient la figure de proue du mercato estival, et peut-être même l'attaquant numéro un de l'équipe si jamais Radamel Falcao venait à s'en aller sous d'autres cieux.

La signature de Ben Yedder est assurément une très bonne nouvelle pour le club princier. Mais est-ce vraiment une pour le joueur aussi ? Passer de la Liga et d'un club qui joue systématiquement l'Europe à la Ligue 1 et le 17e du dernier championnat peut être perçu par certains comme un pas en arrière dans une carrière.

Le choix de Ben Yedder est quand même mûrement réfléchi. Et on peut imaginer que s'il a choisi de s'installer sur le Rocher, ce n'est pas seulement en raison du beau temps qui y règne ou des avantages fiscaux que tout joueur dispose en évoluant en Principauté. L'aspect sportif a également dû entrer en ligne de compte.

Un come-back en Ligue 1 à un an d'un grand tournoi, tout sauf une garantie

En évoluant à l'ASM, Ben Yedder serait plus "visible" aux yeux du sélectionneur national, Didier Deschamps. Convoqué en Bleu pour la première fois en mars 2018, l'ancien Toulousain n'a pu jusqu'ici disputer que des bribes de match avec la sélection tricolore (4 capes). En raison de la rude concurrence qui existe en sélection, il a même dû rater le wagon pour la Coupe du Monde Russie.

Mais, est-ce vraiment un avantage que d'être géographiquement plus proche de Clairefontaine ? Ses performances avec l'équipe princière auront-elles autant de valeur que celles qu'il accomplissait ou qu'il aurait pu accomplir avec son ancienne formation andalouse ? L'histoire des Bleus regorge de nombreux exemples de ce type (Dugarry, Blanc et Makélélé en 1997, Cissé en 2007, Valbuena en 2017, Debuchy en 2018) et il n'y a pas vraiment de règle générale susceptible d'établir une jurisprudence dans un sens ou dans un autre. Goal sollicite votre avis.

Ben Yedder fait-il le bon choix en quittant Séville pour Monaco et la Ligue 1 ?