Mercato - Balotelli, des exigences trop élevées pour l'OM ?

Commentaires()
(C)Getty images
Libre, Mario Balotelli serait entré en négociation avec Parme. L'Italien aurait des exigences salariales très élevées.

Libre comme l'air, Mario Balotelli va profiter de sa deuxième partie de saison pour faire monter les enchères. Après une première partie de saison très décevante avec l'OGC Nice sans le moindre but inscrit sous les ordres de Patrick Vieira et avec des prestations ternes en raison d'une condition physique moyenne, l'attaquant italien s'est refait une santé du côté de l'Olympique de Marseille où il a marqué huit buts en quinze matches.

S'il est libre de tout contrat après son bail de six mois avec l'OM, Mario Balotelli pourrait tout à fait rester chez les Phocéens la saison prochaine, du moins, si les deux parties en ont envie. Ce qui ne semble visiblement pas le cas puisque la direction de l'OM, sous l'impulsion d'Andoni Zubizarreta et André Villas-Boas, aurait d'autres plans et aurait commencé à creuser d'autres pistes comme celle menant à Salomon Rondon.

4 millions par an ?

Mario Balotelli Marseille Ligue 1

L'article continue ci-dessous

Selon les informations de La Gazzetta dello Sport, Mario Balotelli aurait lui aussi des envies d'ailleurs. Mino Raiola et lui auraient démarré les discussions avec Parme, 14e de Serie A la saison passée. Début juin, Mario Balotelli avait ouvert la porte à un retour en Italie du côté de Parme, sans pour autant fermer la porte à une prolongation de contrat à l'Olympique de Marseille : "Où vais-je jouer l’année prochaine ? Je n’ai encore rien décidé et je n’ai même pas parlé de l’avenir avec mon agent. Je veux d’abord prendre un peu de vacances. Jouer à Parme ? Ce serait un honneur." 

D’après le quotidien sportif, l'Italien et son agent se montreraient plutôt gourmands. Ils demanderaient un salaire annuel de 4 millions d'euros, hors prime à la signature. Pour l’heure, Parme n’aurait pas totalement fermé la porte, mais forcément les exigences de l'ancien attaquant de Nice auraient refroidi le club. Brescia, qui imaginait lui proposer 1,5 millions d'euros plus des bonus et des primes, ne devrait pas avoir les moyens pour convaincre Mario Balotelli.

Comme ce fut le cas l'été dernier avec l'OM, Mario Balotelli et son clan ont donc de belles exigences et profitent du fait que l'Italien soit libre pour les faire valoir. C'est sans doute une des raisons pour lesquelles l'Olympique de Marseille creuse actuellement d'autres pistes plutôt que de prolonger l'ancien avant-centre de Manchester City avec un contrat faramineux.

Fermer