Mbappé, Werner, Gabriel Jesus : les stars de demain assoiffées de buts

Commentaires()
Gettyimages
Jeunes, presque tous rompus aux joutes du haut niveau, Mbappé, Gabriel Jesus ou encore Timo Werner sont les jeunes attaquants les plus prometteurs.

Au moment d'aborder les attaquants les plus prometteurs de la jeune génération, un nom germe en premier lieu du fait de sa constance au plus haut niveau en dépit de son âge : Kylian Mbappé. Ses 18 ans ne se ressentent pas sur le terrain tant sa capacité à faire la différence et opérer aux choix les plus judicieux sont fréquents. Sa performance lors de la victoire face au Bayern Munich (3-0) lors du second match de poule de la Ligue des champions a démontré, s'il le fallait, que l'attaquant appartient à une espèce rare, celle d'un joueur d'une catégorie de top mondial.


KYLIAN MBAPPÉ - PSG


Posséder Mbappé dans son effectif est la garantie de pouvoir engendrer une occasion de but sur une possession aussi brève soit-elle. "À son âge, ce qu'il fait est exceptionnel. On a l'impression qu'il a déjà 30 ans, C'est super d'avoir ce genre de joueurs, il faut qu'il continue ainsi. Il faut le mettre dans de bonnes conditions parce que c'est quelqu'un qui peut faire gagner un match par son génie", a synthétisé Blaise Matuidi en conférence de presse avant le match des Bleus face à la Bulgarie.  

Auteur de 18 buts en 42 matches de Ligue 1, le niveau brut de Mbappé peut se mesurer à l'échelle de la valeur étalon la plus importante : ses performances en Ligue des champions. En 12 rencontres dans la reine des compétitions européennes, le natif de Brondy a scoré 7 fois, ayant un impact majeur lors de rencontres à élimination directe contre Manchester City, le Borussia Dortmund ou - à un degré moindre - la Juventus. Mbappé transmet la sensation d'appréhender au mieux les variables de la Ligue des champions et il est possible qu'avec lui, associé à Neymar, le PSG puisse assouvir son rêve au cours des prochaines années. 

Messi, Dybala, Neymar et les meilleurs dribbleurs d'Europe​


GABRIEL JESUS - MANCHESTER CITY


Moins en vue depuis l'éclosion de Mbappé, Gabriel Jésus fait lui aussi partie des attaquants les plus prometteurs en Europe. Recruté par Manchester City en janvier dernier contre un chèque de 32 millions d'euros, il n'a pas mis longtemps a s'adapter à sa nouvelle équipe et la Premier League. Stoppé durant plusieurs mois en raison d'une fracture du cinquième métatarse du pied droit, il n'avait pu empêcher l'élimination de son équipe contre l'AS Monaco de Mbappé, en huitièmes de finale de la Ligue des champions.

En concurence avec Sergio Aguero pour le poste de 9 lors de l'exercice précédent, le Brésilien est désormais associé à l'Argentin le plus souvent. Buteur, capable d'apporter dans de nombreux registres (pressing, jeu associatif notamment), il demeure indispensable à Pep Guardiola. "Sur comme en dehors du terrain, je me réjouis de l’apport de Gabriel Jesus. Il aide Sergio Agüero à marquer. Il aide aussi l’équipe pour notre pressing. Il est dynamique et très important pour nous", a dit de lui l'entraîneur de Manchester City. En 16 matches de Premier League, le natif de São Paulo a inscrit 11 buts, soit 1 toutes les 97 minutes. Un ratio considérable qu'il serait bien inspiré de faire perdurer afin de mener City vers le titre de champion.


KASPER DOLBERG - AJAX


La saison dernière, l'Ajax Amsterdam a pu parvenir en finale de la Ligue Europa, s'inclinant contre le Manchester United de José Mourinho (0-2). Kasper Dolberg, 19 ans, s'est distingué dans l'équipe dirigée alors par Peter Bosz. Versatile, capable de s'adapter à plusieurs contextes, le joueur a une énorme marge de progression. Si son bilan de buts en championnat est convenable (18 en 45 rencontres), Dolberg affiche un visage bien plus déterminant en Coupe d'Europe avec un total de 6 buts en seulement 13 apparitions. Annoncé du côté de l'AS Monaco ou du Borussia Dortmund durant l'été, il a refusé de rejoindre ces championnats en s'expliquant à Goal : "Mon futur est à l’Ajax. J’ai joué une seule saison ici et j’ai le sentiment que j’ai encore beaucoup a apporter à ce club. Mon nom n’a pas à être associé à l’AS Monaco ou le Borussia Dortmund. Ça me laisse de marbre, je suis à 100 % à l’Ajax. ", disait-il le 28 août dernier. Ne lui reste plus qu'à confirmer son grand talent cette saison en Eredivisie où il tarde à marquer, le retour du géant Huntelaar commençant à lui faire de l'ombre.


MARCUS RASHFORD - MANCHESTER UNITED


Sous un prisme purement statistique, le rendement qu'offre Marcus Rashford n'est pas le plus marquant : 12 buts en 50 matches de Premier League ainsi que 5 en 16 matches de Coupe d'Europe. Son sens des responsabilités est, lui, autrement plus important. En effet, Marcus Rashford a marqué lors de son 1er match de Premier League, de Ligue Europa, de Ligue des champions, de Coupe de la Ligue avec Manchester United et lors du 1er avec l'Angleterre. Dans les moments compliqués, il est souvent présent afin de faire la différence. Moins près du but - en tant qu'ailier - Rashford a reçu les éloges de Phil Neville, consultant sur Sky Sports : "Tout le monde encense Ousmane Dembélé et Kylian Mbappé mais personne ne parle de Rashford dans ce pays. Parce qu’il est anglais, on dit juste 'il joue sur l’aile gauche, il est ok'. Il est au même niveau que Dembélé et Mbappé et il peut jouer partout parce qu’il est suffisamment bon."

Andrea Belotti, Torino, Serie A, 23092017

L'article continue ci-dessous

ANDREA BELOTTI - TORINO


Son nom a fait la Une des journaux italiens pendant une grande partie de l'été mais visiblement, sa clause libératoire fixée à 100 millions d'euros par le Torino a fait qu'Andrea Belotti est resté sous le maillot du club. Adroit des deux pieds, performant de la tête, et avec l'avantage de transmettre un sentiment de progression permanent, il est conscient que sa valeur marchande est loin d'être une donnée juste. "Est-ce que je vaux 100 millions ? Sincèrement, non. Sur le marché aujourd'hui, les chiffres sont de plus en plus disproportionnés. Les valeurs des joueurs sont devenues trop élevées", expliquait-il lors de l'émission Tiki-Taka, en avril dernier.

Figurant parmi les meilleurs buteurs de Serie A la saison passée, avec un bilan de 26 buts en 35 matches disputés, Belotti est actuellement blessé au ligament du genou et ne participera pas aux rencontres des éliminatoires du Mondial 2018 avec l'Italie, contre la Macédoine et l'Albanie. Néanmoins, il devrait être le grand attaquant de la Nazionale durant les prochaines années. 


TIMO WERNER - RB LEIPZIG


Enfin, Timo Werner représente lui aussi le futur des attaquants les plus racés du football actuel. Non seulement par rapport à ses chiffres sous le maillot de Leipzig (21 buts en 31 matches la saison dernière, seulement devancé par Modeste, Lewandowski et Aubameyang), que par son statut de titulaire en sélection allemande. De par sa condition physique, il est bien plus que le prototype du buteur allemand. Capable de prendre la profondeur, vorace de buts, Werner pourrait bien se consolider comme l'attaquant de demain. En rasion de problèmes au cou et à la colonne vertébrale, il manquera la rencontre face à l'Irlande du Nord avec l'Allemagne mais devrait être - sauf blessure - un nom à suivre lors du prochain Mondial en Russie.

Fermer