TFC - Max-Alain Gradel : "J'ai le niveau pour jouer à Paris ou Marseille"

Commentaires()
Getty Images
L'attaquant du TFC a accordé un entretien à RMC Sport, dans lequel il évoque notamment sa bonne saison sur les bords de la Garonne.

Max-Alain Gradel réalise une saison pleine sous le maillot du TFC, où il évolue depuis son retour en Ligue 1, à l'été 2017. Auteur du but égalisateur dimanche contre Caen à la dernière minute sur coup franc (1-1), l'international ivoirien en est à 10 réalisations en 25 journées de championnat. Des statistiques qui font de lui le leader offensif des Violets.

Passé par Saint-Etienne entre 2011 et 2015, il estime dans une interview accordée à RMC Sport avoir le niveau pour évoluer dans les meilleurs clubs du championnat. "Tout le monde ne peut pas jouer au PSG, tout le monde ne peut pas jouer à Marseille ou Saint Etienne, les plus grands clubs du championnat français. C'est ce que je me dis, mais tu fais ce que tu as à faire. Chacun sa chance, c'est comme ça que je le vois, mais je me préoccupe pas en me disant que je peux là, que je devais jouer là..."

"Je sais que j'ai le niveau pour jouer à Paris ou Marseille, bien sûr. Je me dis que c'est plus facile de jouer à Paris qu'à Toulouse, sans manquer de respect à Toulouse. Jouer à Paris avec les joueurs qu'ils ont... Le samedi, c'est plus facile. Il y a du talent, des joueurs à 200 millions. C'est plus facile. Ils peuvent te mettre la balle où tu veux, les yeux fermés."

De là à l'imaginer signer dans un club plus huppé la saison prochaine ? Gradel affirme en tout cas se sentir bien à Toulouse et être "fier" d'apporter sa contribution aux résultats de son équipe.

L'article continue ci-dessous

"Je suis fier de contribuer jour après jour à ce que fait Toulouse"

"Je suis fier de contribuer jour après jour à ce que fait Toulouse", déclare l'intéressé. "Mais je ne peux pas me dire que, sans moi, le club serait en Ligue 2." L'an passé, Toulouse s'est maintenu lors du barrage décisif contre Ajaccio (3-0, 1-0) après avoir terminé à la 18e place de Ligue 1.

"C'est pas possible, je joue pas tout seul. J'ai des coéquipiers qui font le boulot, qui me font confiance, qui me mettent dans de bonnes conditions. C'est impossible, un joueur tout seul ne peut pas emmener ou empêcher un club de descendre, c'est pas possible. Chacun apporte sa contribution. Je peux marquer deux buts et, derrière, on encaisse trois buts. Chacun joue sa partition. Les joueurs offensifs, qui marquent, sont plus mis en avant, mais c'est la contribution de tout le monde."

Fermer