Marquinhos : "Face au Real, on mettra le respect de côté quand on entrera sur le terrain"

Commentaires()
REAL-PSG - Chaque mois, Marquinhos se mue en chroniqueur pour Goal. Pour sa troisième, il évoque le choc face au Real Madrid en Ligue des champions.

Chers supporters, chers passionnés de foot,

La Ligue des Champions revient pour la deuxième partie de saison. Ce mercredi, on va affronter le Real Madrid. L’occasion pour moi de vous parler de mon expérience en Coupe d’Europe, de ce qui a changé au club cette saison et de comment je vois cette confrontation.

Personnellement, c’est vraiment un grand défi. À chaque fois qu’on joue une équipe comme ça, de haut niveau, il faut avoir 150% de concentration, d’éducation et d’énergie sur le terrain. À Madrid, il faudra faire un match parfait, pour gagner. Pour moi, particulièrement, c’est un plaisir que de jouer contre les meilleurs attaquants au monde. J’ai à cœur de faire un très bon match et de faire sourire mes supporters.

Notre expérience en Ligue des Champions a changé. Comme on a vécu les deux matches contre Barcelone de façon très différente, l’aller et le retour, on a tiré beaucoup d’enseignements. Les deux matches nous ont fait grandir et améliorer. Pas que moi d’ailleurs, toute l’équipe ! La "remontada" n’existe plus. Nous joueurs, on vit de bons et de mauvais moments dans notre carrière. Quand on gagne un match, ça passe vite parce que le weekend d’après on a déjà un autre match. C’est pareil quand on en perd un. Je pense qu’il faut savoir gérer ces moments. Ce sont des expériences qui font partie de notre parcours, qui font nos cicatrices. C’est des moments qui passent et aujourd’hui c’est passé.

On se concentre sur le moment présent et cette saison on est plus prêts que la saison dernière. Le club est entré dans une autre dimension et aujourd’hui on a plus de potentiel par rapport aux années passées. Cette saison, on a réussi à être premiers du groupe, l’an dernier on avait fini deuxièmes. À ce moment-là, on était dans une période pas très bonne pour l’équipe. On avait bien démarré mais je pense qu’il y a eu des erreurs l’an dernier qui ont amené des difficultés. On a fait un bon premier match à Barcelone, après le deuxième…tout le monde le connaît.

La Ligue des Champions, c’est spécial, notre expérience en championnat ne rentre pas en compte. Par exemple, le championnat d’Angleterre est beaucoup disputé, il y a beaucoup d’équilibre mais ce ne sont pas souvent les équipes anglaises qui gagnent la Ligue des Champions. Le fait d’être premiers en Ligue 1 importe peu dans ce genre de matches. Il y a juste deux équipes de très haut niveau, le PSG et le Real Madrid qui viennent de deux championnats différents, c’est tout.

À Madrid, je pense qu’on va faire un gros match. On sait ce qu’on doit faire et on a vécu certaines choses qui nous ont changé. Grâce à ça on sait ce qu’il ne faut pas faire comme erreurs pour gagner des matches comme ça. D’abord, il faut avoir la même personnalité qu’à la maison, la montrer chez les adversaires. Il faut vraiment afficher de la confiance en soi, même si le match est difficile et que ce sont de grands adversaires, il faut jouer comme une équipe. On connaît nos qualités, notre philosophie et il faut mettre tout ça en place là-bas. On sait aussi qu’il y a une équipe de très haut niveau en face, vainqueur des deux dernières Ligue des Champions. On connaît leur potentiel aussi bien sûr. Il y aura sur le terrain deux équipes qui peuvent aller loin en Ligue des Champions.

En attendant, à chaque match, au quotidien, dans le vestiaire on se prépare, on se parle. On se dit nos objectifs. On sait que chaque jour est un jour différent. C’est une préparation physique, mentale, de groupe. Ça va ensemble, quand tu prépares l’équipe, tu prépares le mental aussi, les motivations et les objectifs. Je pense que l’équipe vit de bons moments. On a vu qu’il y avait des choses à améliorer. On a aussi enchainé de bons matches avec de bonnes victoires qui nous ont donné de la confiance. On a aussi vécu des matches plus difficiles. Mais l’équipe est dans une bonne phase, on a l’ambition et la motivation pour arriver fort et atteindre des objectifs plus difficiles.

L'article continue ci-dessous

On sait qu’avec les arrivées au PSG de Neymar et Mbappé, il y a beaucoup d’enthousiasme, mais aussi des attentes. Cette année on a ramené des champions, qui savent comment faire pour gagner la Ligue des Champions et ça nous a donné du mental, ils nous ont montré comment faire pour arriver à notre objectif.

Mais pour gagner la Ligue des Champions, il y a un long chemin à parcourir, ce n'est pas facile. Il ne faut pas qu’il y ait des erreurs sur ce chemin. On rentre dans la deuxième partie de saison et c’est la partie la plus importante, où toutes les choses se décident. Je prends ça comme une motivation, comme une chose qui va nous faire aller de l’avant. Tout le monde ici connaît la pression, on a tous vécu ça dans notre carrière et pour savoir la gérer il faut prendre ça comme une chose positive plutôt que négative.

Marquinhos

Prochain article:
RUMEUR - Le Real Madrid tenté par Antonio Conte ?
Prochain article:
McManaman vote Mbappé plutôt que Neymar au Real Madrid
Prochain article:
CAN 2019 - Nicolas Dupuis (sélectionneur de Magadascar) : "Fiers du bonheur que l'on procure au peuple malgache"
Prochain article:
Arsenal, Mesut Özil n'inquiète pas Unai Emery
Prochain article:
Vahid revient sur sa défaite inaugurale face à Bordeaux : "J'étais choqué"
Fermer