Marquinhos : "C'est facile de parler, maintenant il faut mettre en place ce qu'on dit"

Commentaires()
Getty
Marquinhos était en conférence de presse, après Tuchel. Son rôle en sentinelle ainsi que les manquements du PSG en Ligue des Champions ont été évoqués

Comment Tuchel motive les troupes

Toutes les choses dont on a besoin sont évidentes. La première est d'améliorer cette mentalité, de tout faire l'un pour l'autre et ne pas avoir de regrets après, la vérité qui se passe sur le terrain. Il sait parler et il fait ça pour l'équipe. Quand il a quelque chose à dire il le fait et c'est pour ça que ça marche bien, on progresse et il faut que ce soit le cas demain.

Jouer les uns pour les autres c'est de faire ce dont on a besoin pour gagner. Sur des matches comme ça ça passe par des détails, on a besoin de tous les joueurs à leur maximum. Puis les individualités vont ressortir. Jouer en bloc c'est aussi jouer collectivement. Si on joue haut, il faut que la défense le fasse aussi pour éviter les espaces. Si on défend il faut que les attaquants défendent aussi. Il y a pleins de scenarii.

La défense a besoin de l'attaque, et vice-versa. Donc il faut avoir un bon équilibre et un bon collectif. C'est la seule manière de gagner ce match.  

Parler est plus facile que de le faire sur le terrain. Il faut mettre en place tout ce discours sur le terrain. On est avant le match et il faut que demain on soit tous conscients que c'est un match important et qu'on ne doit pas avoir de regrets surtout. 

Son rôle en 6

On est là pour ça, on est surtout des travailleurs. Quand on est dans une équipe, on est payé pour ça. Ce n'est pas une question d'aimer ou pas, il faut se mettre à la disposition du coach et l'équipe. Certains n'ont pas aimé ma prestation mais j'ai fait tout ce que le coach m'a demandé. Je ne pense pas à faire bien pour les gens, je ne pense pas à moi, mais à l'équipe. 

Je me sens plus confortable dans l'axe de la défense. Mais je peux être au milieu. J'ai plus d'expérience en défense, c'est ma formation. Mais aussi le coach sait qu'il peut compter sur moi. 

L'article continue ci-dessous

La rencontre

La semaine de Ligue des Champions est différente, l'énergie et l'atmosphère. Tous les joueurs sont conscients de l'enjeu. Il ne faut pas avoir de regrets après, il faut tous être concentrés. Il faut qu'on se donne à 150%, sur le terrain, faire un grand match pour rapporter une victoire. 

 

Sabrina Belalmi, au Parc des Princes 

Prochain article:
Espagne - Giovani Lo Celso élu meilleure recrue de Liga par les internautes de Marca
Prochain article:
PSG, Neymar juge le tirage en Ligue des champions : "Manchester United ? J'aime jouer contre les grandes équipes"
Prochain article:
Mercato - La presse catalane annonce que Frenkie de Jong a choisi de rejoindre le PSG plutôt que le Barça
Prochain article:
PSG - Thiago Silva : "Julian Weigl et Idrissa Gueye ont les qualités pour jouer ici"
Prochain article:
Hernandez, Hudson-Odoi, James... Hasan Salihamidzic balaye l'actualité mercato du Bayern Munich
Fermer