Marcos Ceara : "Si Neymar a décidé d'aller au PSG, nous devons soutenir sa décision"

Commentaires()
Mourão Panda/América-MG.
EXCLU GOAL - L'ancien défenseur du PSG (2007-2012) est revenu pour nous sur son passage à Paris et l'évolution du club, incarnée à ce jour par Neymar.

Marcos Ceara n'a pas oublié ses années françaises. Cinq années après avoir quitté l'Hexagone pour retourner sa carrière, chez lui, au Brésil, le défenseur continue régulièrement de suivre les performances du club qui lui avait donné sa chance en 2007. S'il n'a toujours pas raccroché les crampons, après avoir rejoint l'America, il a pris du recul pour nous donner son avis sur l'évolution du club de la capitale avec comme point d'orgue l'arrivée de Neymar Jr l''été dernier.

Sur son passage au PSG

"J'aurais aimé rester plus longtemps et vivre le nouveau cycle, mais je suis très reconnaissant pour les cinq saisons que j'ai pu passer là-bas.Je suis le cinquième Brésilien à avoir le plus joué parmi les 31 qui ont défendu ces couleurs. J'ai gagné deux coupes là-bas (Coupe de France et Coupe de la Ligue) et j'ai disputé quatre finales.J'ai beaucoup regretté ma dernière année au PSG, car nous aurions pu être les champions de France mais nous avons perdu le titre à Montpellier. Au milieu de la saison, en janvier Leonardo a changé d'entraîneur, remplaçant Antoine Kombouaré par Carlo Ancelotti. Je pense que ce changement ne s'est pas bien passé pour le club et pour les joueurs, et peut-être que cela a impliqué la perte du titre."

Cavani : "Je me dois d'aider le PSG à devenir meilleur"


"En France, il y avait notamment Jérémy Ménez, qui était très talentueux. C'était un grand joueur, mais malheureusement paresseux."


Sur les meilleurs joueurs de Ligue 1 qu'il a affronté et côtoyé

"J'ai joué contre Benzema et Hazard, des joueurs qui m'ont donné beaucoup de travail (rires), j'ai aussi affronté Ben Arfa, à l'époque où il jouait à Lyon avec Benzema, c'étaient de bons joueurs dans de bonnes équipes, difficiles à affronter. Juninho, à l'époque, était le roi à Lyon, il y avait aussi Fred, qui joue aujourd'hui à l'Atlético Mineiro, et Michel Bastos aussi ... Et en France c'est compliqué car il y a beaucoup d'Africains, donc le jeu est très rapide Il est quasiment impossible de suivre ces gars avec une grande vitesse. Mais j'ai passé cinq années formidables en France, il y avait notamment Jérémy Ménez (maintenant à Antalyaspor, ex-Monaco, PSG, Roma et Milan, NDLR), qui était très talentueux. C'était un grand joueur, mais malheureusement paresseux. Javier Pastore, qui est toujours dans le club, est aussi très talentueux. Également, Thiago Motta est pour moi l'un des meilleurs milieux défensifs du monde. J'ai aussi joué avec Makélélé , Ludovic Giuly et Coupet, qui étaient des bêtes et des grands joueurs "

Sur les énormes dépenses du PSG ces dernières années

"Je pense que ce nouveau PSG est bon pour le monde du football, non seulement pour les joueurs et les dirigeants, mais pour tout le monde, car il valorise l'environnement et pousse les autres clubs et investisseurs à entrer dans le football. Ce sport est vu et admiré partout dans le monde et le talent devient rare, donc il coûte de plus en plus cher. Pour acheter et garder les meilleurs talents au monde, il faut beaucoup d'argent. Je pense que tout le monde y trouve son compte et c'est mieux pour le joueur qui, dans une courte carrière, peut avoir un salaire plus élevé"


"À Barcelone, il pourrait gagner encore plusieurs titres en Ligue des Champions, mais ça n'a pas la même saveur, car il reste dans une équipe de vainqueur."

L'article continue ci-dessous

Son avis sur Neymar

"Je crois qu'un joueur doit toujours avoir de nouveaux objectifs pour être motivé et chercher de nouvelles choses dans sa carrière. Il y a un autre point : souvent le club ne respecte pas l'athlète et le considère comme une marchandise, et s'il constate que l'athlète n'atteint plus de rendement suffisant, il négocie dans son dos pour le faire partir, alors pourquoi le joueur ne peut-il pas écouter un autre club et choisir d'aller dans un autre club ? Si Neymar a décidé d'aller ailleurs, nous devons soutenir sa décision, il a ses raisons. Je ne pense pas que ce soit exclusivement financier. Il a pour objectif de remporter une Ligue des champions avec le PSG et de marquer l'histoire du club. À Barcelone, il pourrait gagner encore plusieurs titres en Ligue des Champions, mais ça n'a pas la même saveur, car il reste dans une équipe de vainqueur. Peut-être que c'était une des raisons qui l'ont mené au PSG, et j'espère qu'il remportera la LDC avec le club, parce que le PSG est l'équipe européenne que j'admire le plus et elle est dans mon cœur. En décembre j'espère aller en France, voir un match, pour revoir du monde et me rendre compte du nouveau prestige du club.

Neymar PSG Anderlecht Champions League 10312017

Pour être le meilleur joueur du monde, il est nécessaire d'avoir des prestations pertinentes dans la saison.Pour gagner le Ballon d'Or, il devra battre Cristiano Ronaldo au Real Madrid et Messi à Barcelone. Si Neymar peut remporter la Ligue des Champions et la Ligue 1 et faire une bonne Coupe du Monde, cela l'aidera beaucoup à être le meilleur joueur du monde, mais je pense qu'il est prématuré de dire qu'il sera le meilleur joueur du monde l'année prochaine parce que Messi et Cristiano seront encore à un niveau élevé, ils sont dévoués et ont un collectif qui peut les aider à rester au top. Nous avons vu des joueurs talentueux qui auraient pu être là pendant longtemps, mais ils n'ont pas continué, comme Ronaldinho. C'est la question de l'engagement que tous n'ont pas, mais Messi et Cristiano, en plus du talent naturel qu'ils ont, ont encore cet engagement."

Prochain article:
Mercato : le PSG à la lutte avec Chelsea pour recruter Paredes
Prochain article:
Lille-Amiens 2-1 - Laborieux mais renversant, le LOSC enchaîne
Prochain article:
Bundesliga - Hoffenheim 1-3 Bayern Munich : les Bavarois débutent 2019 avec le sourire
Prochain article:
Ligue 2 - 21e journée : le leader Metz surpris par Clermont, Auxerre poursuit sa remontée
Prochain article:
Bordeaux - Ricardo compte sur Driss Trichard mais...
Fermer