News Résultats en direct
Coupe du monde

Marc Wilmots accuse le père de Thibaut Courtois d'avoir été une taupe durant l'Euro 2016

09:36 UTC+2 24/04/2018
Courtois Wilmots
L'ancien sélectionneur des Diables Rouges estime avoir trouvé la personne qui délivrait des informations à la presse lors du tournoi en France.

Presque deux ans après, les langues commencent à se délier à propos de la sélection belge. Éliminés en quart de finale de l'Euro 2016 par le Pays de Galles (3-1), les Diables Rouges n'avaient pas su répondre présents alors qu'ils avaient un tableau idyllique et une vraie opportunité à saisir.

Dans un entretien accordé à beIN Sports, Marc Wilmots, sélectionneur à l'époque, pointe du doigt Thierry Courtois, père de, comme responsable d'une des plus grandes craintes des entraîenurs : les fuits de sa composition d'équipe à la presse. Des propos qui risquent bien de remuer le plat pays dans les prochains jouers.

"J'ai juste un problème quand je fais ma théorie à 18h et qu'à 18h15 elle est sur tous les réseaux. Ça veut dire qu'un joueur a vendu la sélection. Et ça, c'est grave. Ça m'est revenu de plusieurs journalistes français que c'était le papa Courtois qui le faisait", avance Wilmots sans prendre de pincettes.

"Cela veut dire que tu ne respectes pas ta patrie. Je trouve ça dommage parce que moi je dois attendre une heure avant le match pour avoir la composition adverse. Et ça, c'est terrible. L'adversaire gagne du temps. Il peut tout préparer. Il connaît tout. Et ça, c'est vraiment dramatique. Ça n'était jamais arrivé à la Coupe du monde au Brésil."

Sans sélection après son court passage en Cote d'Ivoire qui avait été un échec, suite à l'élimination en qualification de la Coupe du Monde, Wilmots semble bien remonté à propos de cet épisode. De son côté Thibaut Courtois a qualifiés ces propos de calomnieux.