Manchester United, Sergio Romero : "Ole Gunnar Solskjaer a ramené de la joie"

Commentaires()
Getty Images
Le gardien argentin, remplaçant de David De Gea, est heureux de l'impact suivant l'arrivée d'Ole Gunnar Solskjaer à la tête de Manchester United.

Élu homme du match par les supporters de Manchester United après la qualification en FA Cup contre Reading, Sergio Romero a parfaitement supplée David De Gea. L'international argentin vit certes dans l'ombre de son homologue espagnol mais il s'est réjoui des récentes bonnes performances de Manchester United depuis le changement d'entraîneur, dans une interview accordée au site officiel du club mancunien.

"Nous avons fait une bonne course. Pas seulement les résultats, mais aussi la manière dont nous avons gagné les matches. Marquer cinq buts en un match a fortement stimulé la confiance en soi et était vraiment quelque chose. Ce que nous montrons maintenant, après un grand Noël, n’est valable que pour un club de cette envergure, cela prouve ce que nous pouvons faire. Le parcours que nous avons eu à Noël et au nouvel an en est la preuve", a commenté Sergio Romero.

Romero satisfait de sa progression

Le gardien des Red Devils est heureux de l'impact ayant suivi l'arrivée du nouvel entraîneur : "Ole Gunnar Solskjaer sait ce qu'il veut atteindre - à la fois pour le club et pour nous en tant qu'individus. Sur le terrain et au sein du club, il a été très clair dès le départ afin que nous connaissions nos attentes à l’intérieur et à l’extérieur du club. Vous pouvez voir qu'il a apporté au club un certain bonheur et que tout se passe bien".

Sergio Romero est satisfait de son travail au quotidien : "Nous travaillons en ce moment avec Emilio Alvarez et les autres entraîneurs des gardiens de but, en faisant beaucoup de bon travail, de travail acharné. Par exemple, nous avons récemment travaillé sur des centres. Ce n’est pas juste une action ou une réaction, mais une tâche multifonctionnelle pour s’entraîner en tant que gardien de but et pour former également des gardiens de but en tant qu’entraîneur".

"Nous examinons les dégagements, les coups de poing, les coups de pied tirés dans la surface, les ballons bloqués, bien sûr, et les frappes arrêtées au but. Nous travaillons également sur la vitesse et la rapidité avec laquelle vous pouvez tomber au sol pour bloquer un ballon, en combattant les balles difficiles et les frappes au but.  Il y a beaucoup de travail en tête-à-tête pour maintenir un haut niveau de compétence et de capacité. Nous avons déployé beaucoup d'efforts, car cela nous aide à maximiser le potentiel que nous avons pour faire de très bons gardiens. La clé est toujours de mélanger les choses et d'avoir une variété d'activités différentes", a conclu l'Argentin.

Prochain article:
Tottenham - Dur, dur la vie sans Harry Kane
Prochain article:
Nîmes : fin de saison pour Clément Depres, sorti blessé contre Angers ?
Prochain article:
"Ce n'est pas de la danse classique", répond Thierry Laurey (Strasbourg) après la blessure de Neymar
Prochain article:
PSG : "réactivation douloureuse" de la blessure de l'an passé pour Neymar
Prochain article:
PSG, Tuchel : "Neymar ? On doit protéger les joueurs"
Fermer