Manchester United, Romelu Lukaku raconte sa mise sur le banc par José Mourinho : "Bien sûr, j'étais en colère"

Commentaires()
(C)Getty Images
L'attaquant belge a raconté sa conversation avec José Mourinho lorsque ce dernier lui a annoncé qu'il serait remplaçant.

Romelu Lukaku squatte le banc de touche de Manchester United depuis plusieurs matches. Mis sur le banc face à Everton et Manchester City, l'international belge s'est de nouveau retrouvé remplaçant face aux Young Boys de Berne. Romelu Lukaku est moins en réussite depuis quelque temps et paye sa longue saison dernière. Dans un entretien accordé à Bleacher Report, il a raconté sa conversation avec José Mourinho, lorsque son entraîneur lui a annoncé qu'il serait remplaçant.

"J'étais comme, oh wow, ça m'est arrivé, mais j'ai vraiment eu une conversation avec l'entraîneur à ce sujet et j'ai dit: "Ecoute, ça a été une longue année et aussi avec la Coupe du Monde, je me sentais un peu fatigué". Il l'a vu. Il a pris sa décision. Il a dit que je n'avais pas l'air heureux. Que j'étais en colère", a analysé l'international belge.

L'article continue ci-dessous

Lukaku prêt à tout pour Mourinho

Mourinho Lukaku

"Et j'ai dit 'Ouais, putain ouais je suis en colère. Penses-tu que je devrais sourire?' "Et puis nous avons eu cette petite conversation et après cette conversation nous avons juste avancé. C'était comme 10 minutes, et à partir de ce moment-là, comme vous savez, cela a ouvert quelque chose en moi, comme un nouveau feu pour aller chercher ce qui est à moi", a ajouté Romelu Lukaku.

Interrogé sur le fait d'être le joueur préféré de José Mourinho, Romelu Lukaku a répondu : "L'un d'entre eux, oui. Parce que je passerais à travers un mur de briques pour lui et il le sait. C'est le genre d'entraîneur où il serait honnête avec toi et te dirait comment ça se passe, et si tu ne peux pas gérer ça, je veux dire, c'est un gros problème".

"Je veux dire que travailler avec lui quand j'ai 24 ans est totalement différent de travailler avec lui quand j'avais 19 ans. 20. Quand j'avais 19 ans, 20 ans, il était dur avec moi, mec, oh sh* t. Le gars était dur - Je faisais tout si bien mais il était toujours dur. Mais maintenant, je le comprends. Je le comprends maintenant. Je suis devenu meilleur, je me suis amélioré en tant que joueur", a conclu le Belge.
 

Prochain article:
Il y a 18 ans jour pour jour, le PSG annonçait la signature de Ronaldinho
Prochain article:
L'AS Saint-Étienne se penche sur Yohan Cabaye
Prochain article:
Le carnet du scout, épisode 11 : Samuel Chukwueze, la nouvelle perle du sous-marin jaune
Prochain article:
Coupe Gambardella : le tirage complet des 16es de finale
Prochain article:
Mercato - Un espoir d'Amiens vers Manchester United
Fermer