Manchester United, Paul Pogba ne comprend pas les critiques sur ses statistiques cette saison : "Messi et Cristiano Ronaldo sont des exceptions, pas la norme"

Commentaires()
Getty Images
Le champion du monde 2018 continue d'être critiqué pour son apport et ses statistiques mais ne comprend pas ce jugement beaucoup trop dur.

Paul Pogba réalise sa meilleure saison en carrière sur le plan statistique. Auteur de seize buts et onze passes décisives toutes compétitions confondues, le champion du monde 2018 a marché sur l'eau après l'éviction de José Mourinho et l'arrivée d'Ole Gunnar Solskjaer de fin décembre 2018 à février 2019. Mais depuis le Français est rentré dans le rang et malgré ses bonnes performances durant l'hiver, il continue d'être très critiqué pour son apport. Beaucoup attendent même encore plus de lui sur le plan statistique.

Dans une interview accordée à Icon Magazine, Paul Pogba a déploré ce jugement estimant qu'on ne peut pas attendre de lui d'avoir les mêmes statistiques que Cristiano Ronaldo et Lionel Messi : "Le football a beaucoup changé. J'ai grandi en regardant les exploits de grands champions, de véritables légendes comme Alessandro Del Piero, Luis Figo, Francesco Totti et bien d'autres. Tous ont été champions, les meilleurs du monde, mais nombre d'entre eux n'ont peut-être pas atteint plus de 20 buts par saison. Maintenant, les données, les statistiques, les chiffres semblent souvent être devenus le seul paramètre du jugement".

L'article continue ci-dessous

"Nedved a remporté le Ballon d'Or sans avoir marqué beaucoup de buts"

2019-05-05 Paul Pogba

"Cela est positif sur un point, cela fait partie de l'évolution du football moderne et de l'envie de jouer de plus en plus au football. Mais on a souvent tendance à oublier à quel point il a toujours été difficile de marquer plus de 20 buts, même pour les gros joueurs. Et aujourd'hui peut-être encore plus, car la distance entre les équipes de haut niveau a été réduite, en particulier dans les grandes compétitions. Messi et Cristiano Ronaldo l'ont montré ces dernières années : faire ce qu’ils ont fait, maintenir ces statistiques, c’est l’exception et non la norme", a ajouté le champion du monde 2018.

Paul Pogba demande une remise en perspective de certaines statistiques et rappelle que certains Ballon d'Or avaient des statistiques peu ronflantes : "Si un attaquant marque aujourd'hui 10 ou 15 buts, on lui dira probablement que ce n'est pas suffisant. Mais le travail du joueur doit être jugé avec perspective. Il faut se rappeler que Pavel Nedved, par exemple, a remporté le Ballon d’Or sans que son équipe ne remporte la Ligue des champions ou sans avoir marqué beaucoup de buts. Il était simplement le meilleur dans son rôle et a été récompensé pour ce qu'il était capable de faire sur le terrain".

“Je peux jouer à droite, à gauche, devant. Je ne m'en soucie pas vraiment. Je peux jouer derrière les attaquants, devant la défense. Cela dépend des idées du coach, du style et de la philosophie de l'équipe dans laquelle je joue. Parce que nous ne pouvons jamais oublier que le football est un jeu d’équipe et que si l’équipe travaille bien ensemble, nous aurons tous plus de plaisir. 'Paul ici ou Paul là': Paul est un milieu de terrain et sa tâche est plus que jamais d'aider l'équipe à faire ce qu'elle a l'intention de faire - au-delà de l'obsession du but, surtout avec les joueurs évoluant plus haut que moi. Heureusement, je marque aussi des buts, mais ce n'est pas ce qui compte dans mon cas", a conclu le Red Devil remonté comme une pendule.

Fermer