Manchester City peut montrer à Alexis Sanchez qu'il a eu tort de rejoindre United

Commentaires()
Getty Images
En janvier dernier, Alexis Sanchez a préféré United à City. Samedi (18h30), les Skyblues auront l'occasion de lui montrer qu'il a eu tort.

C'est déjà de l'histoire ancienne, et pourtant Manchester City voulait désespérément signer Alexis Sanchez l'hiver dernier. Au final, c'est avec Manchester United que le Chilien s'est engagé.

Malgré la déception, Manchester City n'a pas regardé en arrière. Quant à Alexis Sanchez, il a toujours reconnu avoir une certaine admiration pour les Red Devils, et après avoir inscrit son deuxième but pour United le week-end dernier, il va maintenant se concentrer sur le derby entre les deux clubs, ce samedi (18h30).

Il pourra alors jeter un oeil, à droite et à gauche, pour observer ceux qui espéraient un dénouement positif en janvier du côté de Manchester City. Car il pourrait bien devenir un bon business pour United, décidé à construire son équipe autour de lui la saison prochaine afin, notamment, de combler l'écart qui le sépart de son voisin mancunien.

Mais l'écart est grand actuellement, tant en termes de points que de performances. Ce qui n'a pas empêché Pep Guardiola de vouloir Alexis Sanchez en cours de saison. L'entraîneur espagnol voyait en lui le complément parfait à sa ligne offensive, en y ajoutant expérience, qualité de jeu et un mental de gagnant à une attaque relativement jeune.

Avant un match à Bournemouth, Pep Guardiola avait dit être "inquiet" après plusieurs occasions ratées par son équipe. Le technicien en était réduit à espérer un instant magique, un déclic pour ses joueurs. En privé, il faisait le forcing pour convaincre Alexis Sanchez de signer.

Et comme par miracle, seulement 24 heures après qu'il ait fait part de ses inquiétudes, Manchester City a repris sa marche en avant, marquant 24 buts lors des cinq matches de Premier League qui ont suivi. Une razzia qui a presque fait oublier l'épisode Sanchez alors qu'il était l'un des feuilletons de l'hiver.

Alexis Sanchez Arsenal Pep Guardiola Manchester City

Ces cinq matchs, incluant de belles victoires contre Liverpool et Chelsea, ont donné le ton à leur grande saison, et jamais ils n'ont jeté un oeil dans leur rétroviseur.

Pep Guardiola, réticent sur les efforts de Leroy Sané avant l'entame de la saison, a été agréablement surpris par le rendement de l'Allemand et de son compère, Raheem Sterling, pour lequel il avait également émis quelques doutes sur sa capacité à confirmer sur l'ensemble de la saison.

La blessure de Gabriel Jesus au Nouvel An a certes poussé le coach à revoir ses plans, mais l'agent d'Alexis Sanchez, en poussant la demande financière à l'extrême par rapport à ce que Manchester City était prêt à consentir comme efforts, a enclenché le début de la fin des négociations.

L'article continue ci-dessous

Alexis Sanchez

Au bout du compte, Alexis Sanchez n'a pas réussi à combler le trou entre Manchester City et United depuis son arrivée. Les Citizens pourraient prendre 19 points d'avance sur leur dauphin en cas de victoire samedi à l'Etihad Stadium. Suffisant, peut-être, pour être sacrés champions d'Angleterre.

Alexis Sanchez n'a jamais caché son envie de remporter des titres et c'est aussi l'une des raisons pour lesquelles il a quitté Arsenal en janvier. Manchester City a donc l'occasion de lui rendre la pareille en soulevant devant ses yeux un trophée qui s'offrait à lui dès l'hiver dernier.

Fermer