Manchester City, Pep Guardiola commente le départ de Brahim Diaz : "Je veux uniquement des joueurs qui veulent être ici"

Commentaires()
Getty Images
L'entraîneur de Manchester City a commenté le départ de Brahim Diaz au Real Madrid. Il ne voulait pas retenir un joueur contre son gré.

Manchester City a vu filer l'un de ses plus grands espoirs lors du mercato hivernal en la personne de Brahim Diaz. Le milieu offensif espagnol a été recruté par le Real Madrid contre 15 millions d'euros, hors bonus, et a paraphé un contrat jusqu'en juin 2025. Un nouvel exode pour un jeune citizen après celui de Jadon Sancho. Seul Phil Foden, parmi les grands espoirs, a pris la décision de faire confiance à Manchester City.

En conférence de presse, Pep Guardiola a commenté le départ de l'ancien espoir des Citizens : "Comme je l'ai dit à maintes reprises, je ne veux pas de gens qui ne veulent pas rester ici. Nous avons fait avec Brahim tout ce que nous avons fait avec Phil (Foden) et avec Jadon - des joueurs importants et nous avons absolument tout fait. Le seul qui décide de rester est Phil. Nous lui souhaitons le meilleur, c'est un bon gars". 

L'article continue ci-dessous

"Créer un bon championnat pour les jeunes"

"Le Real Madrid n’est pas une mauvaise chose. Nous espérons qu’il pourra prendre les minutes qu’il veut et qu’il ne voulait pas ici pour de nombreuses raisons. C'est un gars sympa. Félicitations à l'académie et au club pour leur excellent travail, car des équipes importantes en Europe veulent nos joueurs", a ajouté l'ancien entraîneur du FC Barcelone après le départ de Brahim Diaz cet hiver.

Pep Guardiola a critiqué la mentalité de certains joueurs : "Mais il faut regarder tous les grands clubs en Europe, combien de jeunes joueurs sont immédiatement dans la première équipe. Les jeunes joueurs ont besoin de temps. David Silva, par exemple, a été prêté pour devenir ce qu'il est en ce moment. Certains joueurs ont de la patience et ont confiance en ce que le club veut faire, d'autres non".

L'Espagnol propose la création d'un championnat plus compétitif pour les jeunes et la réserve : "Créez une bonne ligue pour les secondes équipes et vous verrez combien de bons jeunes joueurs seront en Premier League. Jouez contre de vraies équipes, jouez chaque week-end, avec de vrais matchs, luttez pour la survie. Après, peut-être que les entraîneurs de la Premier League auront plus de courage. Mais maintenant, ils jouent chaque semaine dans des matchs amicaux, devant 12 personnes ici dans la deuxième équipe".
 

Prochain article:
Leganes-Real Madrid 1-0, ça passe quand même pour le Real Madrid
Prochain article:
Saint-Etienne-OM 2-1, Khazri enfonce Marseille
Prochain article:
PSG, Qatar Tour 2019 - Le carnet de bord des Parisiens, épisode 3
Prochain article:
L'Atletico Madrid sorti de la coupe
Prochain article:
AS Monaco - Jovetic de nouveau blessé
Fermer