Manchester City, Laporte : "Le football de Guardiola est le bon"

Commentaires()
Getty Images
Aymeric Laporte ne ressent pas de pression au sujet du prix de son transfert à Manchester City et pense que Guardiola possède la bonne philosophie.

Recruté pour la somme de 65 millions d'euros par Manchester City, Aymeric Laporte est devenu cet hiver le deuxième défenseur le plus cher du monde après Virgil van Dijk. Au micro de RMC, le défenseur central est revenu sur ce thème, faisant aussi l'éloge de son entraîneur, Pep Guardiola. 

Ces joueurs ayant joué au PSG et à l'OM​

"S'il a mis cette somme, c'est que le club l'a voulu et que le foot est maintenant comme ça. Il ne faut pas penser à ça, sinon tu peux attraper peur avec ces sommes-là. Ce sont vraiment des sommes importantes et il faut arrêter de penser à ça. Je sais très bien où je vais, je connaissais déjà du monde, mais j'aime bien les défis et je pense que j'ai ma place. Il faut travailler tous les jours, essayer de gagner sa place."

Au sujet de son coach, Laporte ne doute pas des qualités de Guardiola et veut croître sous sa direction: "Il m'apprend beaucoup tous les jours, donc c'est quelque chose de très bien pour moi. On en avait déjà parlé avec lui. Il aime bien mon style de jeu, j'aime bien le sien, donc c'est réciproque et j'espère qu'on va faire de bonnes choses ensemble. Il avait déjà vu des qualités en moi, on en avait parlé et maintenant ça s'est fait. Il a une manière spéciale d'entraîner, une manière différente de voir les choses que beaucoup d'autres entraîneurs que j'ai eus. Ça se passe bien pour l'instant. Il veut imposer son football et je pense qu'en plus son football est le bon. C'est vraiment une très bonne méthode", a commenté le joueur.

Prochain article:
Thiago Silva, Marquinhos...Les réactions après PSG-Strasbourg (2-0)
Prochain article:
Le PSG se qualifie en Coupe de France mais perd Neymar (2-0)
Prochain article:
Burton-Manchester City 0-1, Man City termine le travail
Prochain article:
PSG - Blessé, Neymar quitte le terrain en pleurs
Prochain article:
Quand le chef de sécurité du Barça sortait Dembélé de son lit
Fermer