Lyon-Strasbourg 1-2 - Genesio : "On n'a pas le droit de commencer avec si peu de rythme"

Gettyimages
Bruno Genesio n'a pas caché sa déception après la défaite de l'OL face à Strasbourg (1-2) en quarts de finale de Coupe de la Ligue.

Grand favori face à Strasbourg au Groupama Stadium pour accéder au dernier carré de la Coupe de la Ligue, l'Olympique Lyonnais a été surpris par le club alsacien, ce mardi soir, à cause d'un manque de réalisme, notamment.

Un scénario très frustrant pour Bruno Genesio qui nourrissait de légitimes ambitions dans cette compétition. Après le match, l'entraîneur lyonnais a pointé du doigt ses joueurs, fustigeant leur entame de match très timide.

L'article continue ci-dessous

"C’est une grosse déception", a-t-il regretté dans des propos retranscrits sur le compte Twitter officiel du club. "On n’a pas le droit de commencer le match avec si peu de rythme. On manque d’agressivité, d’engagement. On manque aussi de réussite. On a eu des situations".

"Dans ce genre de match c’est souvent l’équipe qui met le plus d’envie et qui veut le plus la qualification qui l’obtient, ça nous a fait défaut", a continué Genesio, habitué à voir sa jeune équipe souffler le chaud et le froid cette saison. "Si on a touché les poteaux c’est peut-être qu’on ne méritait pas".

Le gardien Mathieu Gorgelin, titulaire à la place d'Anthony Lopes, a lui aussi regretté le manque d'efficacité dans les deux surfaces. "Je ne sais pas trop quoi dire. Ils ont 2 occasions, ils marquent 2 buts. En étant plus agressif devant on aurait remporté ce match. Les échéances viennent très vite, on doit se remettre au travail".

Prochain article:
Monaco, Thierry Henry annonce Subasic "apte" et des "choses avancées" pour un attaquant
Prochain article:
Higuain non retenu dans le groupe du Milan pour le Genoa
Prochain article:
Mercato - Julian Weigl au PSG, c'est "non" pour le directeur sportif de Dortmund
Prochain article:
Equipe de France - Guy Stéphan : "Il n'y a pas de problème" avec Aymeric Laporte
Prochain article:
PSG, Thiago Silva : "Ma relation avec Emery n'était pas la même, la patte Tuchel peut faire la différence"
Fermer