Lyon-Monaco, Bruno Genesio savoure la qualification en C1 et encense Thierry Henry

Commentaires()
Getty
Fier d'une semaine européenne réussie, le coach de l'OL a abordé le choc contre Monaco, qui a été reprogrammé à 21h au Groupama Stadium, ce dimanche.

Les reports, un problème d'équité ? : "Oui notamment pour les équipes qui ont plusieurs matches de retard. Un, c'est jouable mais deux ou trois, ce n'est pas évident. Et on ne sait pas ce qui va se passer la semaine prochaine. Car on arrive en janvier, février, dans des périodes compliquées. Mais il était dur de prendre une décision de reporter toute une journée. Il faut donc s'adapter et il y a des choses plus graves que le foot. Le repos des forces de l'ordre et leur présence (pour les manifestations) sont plus importants qu'un match".

Une qualification en C1 bénéfique pour son image ? "Sûrement, mais le parcours en Ligue Europa (2016-2017, demi-finale contre l'Ajax Amsterdam) nous a permis de nous qualifier pour ce huitième aussi. On avait plus d'expérience, le staff et les joueurs. Ça a été bénéfique. C'est une fierté pour le staff de qualifier l'équipe, mais ce n'est pas une fin en soi. Il faut se dire que tout est possible maintenant, on peut aller plus loin mais ce sera dur" .

L'article continue ci-dessous

Lyon-Monaco, une vraie affiche ? : "Ça reste une affiche, quel que soit le classement de Monaco comme Paris, Saint-Etienne, Marseille, Bordeaux... Comme tous les clubs qui ont une histoire. (Sur le match à 21 heures au lieu de 13 heures) Ça nous permet d'avoir un peu plus de récupération, une sieste de plus... Et 13 heures, c'est assez inhabituel. 21 heures, c'est donc mieux pour nous".

Bruno Genesio Manchester City Lyon Champions League 19092018

Son regard sur les débuts de Thierry Henry : "C'était très courageux de sa part de relever ce challenge. Il aurait pu se contenter d'attendre un projet plus simple. Et il a su s'adapter à la situation, il a corrigé sa manière de jouer et a remporté ses deux derniers matches à l'extérieur. Il connaît bien le foot, ce n'est pas une surprise, et a bien analysé la situation. Nous, on doit tenter de gagner nos trois derniers matches avant la trêve".

Fermer