LOSC-OL (2-2) - Denayer et Lopes ont maintenu l'OL, Traoré décisif : les notes lyonnaises

Commentaires()
Getty
D'abord menés 2-0 contre le cours du jeu, les Lyonnais ont livré une prestation très solide pour revenir au score. Traoré et Dembélé ont marqué.

Anthony Lopes : 6,5

Il fait face au geste juste de Rémy qui place sa reprise piquée dans la lucarne. Un peu plus exposé sur le but de Pépé, il n'anticipe pas le geste du Lillois même s'il se trouve masqué au départ du ballon. Il réalise un superbe arrêt sur la tête décroisée de Xeka pour éviter le 3-0 (63e) puis un second pour éviter le but du chaos sur une frappe enroulée de Pépé (88e).

Jason Denayer : 6,5

Il a débuté son match par une belle intervention en un contre un face à Pépé qu'il a empêché de filer au but (9e). Il se laisse aspirer par l'appel de l'Ivoirien au premier poteau sur l'ouverture du score de Rémy. Des interventions défensives justes comme face à Pépé (22e) et une belle capacité à dépasser sa fonction en cassant les lignes balle au pied. De belles relances, aussi.

Marcelo: 5 

Plus haut en seconde période, il a mieux géré la profondeur et a pu anticiper les trajectoires de balles. Il a récupéré beaucoup de ballons mais en a aussi beaucoup perdu avec des relances courtes mal assurées ou des dégagements pas toujours nécessaires.

Fernando Marçal : 5

Il apparaît sur les deux buts lillois, en premier rideau sur le centre de Celik pour Rémy et seul en face à face avec Pépé sur le second but. Mais il a livré un match plein d'énergie et s'est encore distingué dans le jeu grâce à ses interceptions. Replacé en défense centrale pour les dernières 20 minutes, il a assuré dans son placement et a contrarié la vitesse de Pépé. 

Ferland Mendy : 5,5

Il n'a pas toujours été juste, notamment dans le dernier geste puisque ses centres sont rarement arrivés. Mais son activité a été remarquable et a posé des problèmes à des Lillois bien en place. Il termine la rencontre avec le paradoxe du plus grand nombre de ballons perdus (20) et celui du plus grand nombre de ballons récupérés (11). 

Kenny Tete : 4

Beaucoup trop d'imprécisions dans les centres alors qu'il a souvent eu la liberté de s'appliquer. Malgré le manque de rythme, il a tout de même livré une prestation physique intéressante avec beaucoup de mouvements. 

Tanguy Ndombélé : 6

Il a pesé physiquement sur le jeu, toujours grâce à ses prises de balle et sa capacité à tout de suite percuter. Mais il n'a pas réellement eu d'influence dans la moitié de terrain adverse lorsqu'il fallait trouver le bon décalage. Il n'a d'ailleurs pas cherché à se rapprocher de la surface et a toujours gardé un positionnement très médian.

Houssem Aouar : 5 

Un premier quart d'heure très intéressant, à l'image de ce qu'il avait pu faire mardi dernier face à Manchester City. Il a disparu de longues minutes après sa perte de balle à l'origine du second but lillois (27e). Il a refait surface en seconde période où il a articulé le jeu des siens, exploitant bien la latéralité. C'est lui qui trouve le décalage sur Tete avant la réduction du score de Traoré.

Memphis Depay : 6

Du Memphis Depay dans le texte avec des choix contestables, une attitude pas toujours très concernée, un mauvais geste sur Mendes (41e) et un penalty envoyé dans les tribunes après la pause (50e). Avant que l'autre facette ne se montre davantage. C'est lui qui adresse la passe décisive d'une merveilleuse talonnade à Traoré pour la réduction du score. Des différences créées et un manque de réussite en fin de rencontre avec la barre transversale trouvée sur une passe de Terrier (81e). 

Bertrand Traoré : 6,5

Il a longtemps été hésitant et pas très habile techniquement sur son côté droit. Mais il a eu les gestes décisifs en provoquant d'abord le penalty manqué par Depay (50e) puis en inscrivant le premier but lyonnais en ajustant bien Maignan avec qui il avait perdu un duel (58e). Il est aussi impliqué dans le but de l'égalisation avec une déviation plus fortuite que voulue mais qui a eu le mérite de revenir sur Moussa Dembélé.

Maxwel Cornet : non noté 

Il a raté une énorme occasion en face à face avec Maignan (13e). Il s'est battu pour parvenir à redresser un centre à l'origine d'une des plus grosse occasion de l'OL (21e) avant de se blesser et de céder sa place à la demi-heure de jeu.

L'article continue ci-dessous

Martin Terrier : 4,5

Son entrée n'a eu aucune incidence sur le jeu de l'OL pendant longtemps et il a parfois ralenti les siens dans les choix de transmission. Il a eu les gestes justes en fin de rencontre, pour trouver Depay d'abord auteur d'une frappe sur la barre (81e) et pour mettre le ballon dans la bonne zone sur le but égalisateur de Dembélé.

Julien Quelen, au Stade Pierre-Mauroy.

Prochain article:
Barça-Levante 3-0, avec un Dembelé de gala, le Barça renverse Levante
Prochain article:
Les regrets de Cassano : "J'aurais pu avoir le niveau de Messi"
Prochain article:
RUMEUR, le Barça vise Carlos Vela cet hiver
Prochain article:
Le Mondial 2022 avec 48 équipes ?
Prochain article:
Manchester United, Pogba : "Les choses sont plus faciles pour tout le monde"
Fermer