LOSC - Christophe Galtier : "La sensation d'avoir perdu deux points"

Commentaires()
GETTY
Tenu en échec ce vendredi soir après avoir mené au score (1-1), le LOSC de Christophe Galtier a manqué l'opportunité d'accroître son avance.

Occupant la seconde place du championnat derrière le Paris Saint-Germain depuis de longues semaines désormais, le LOSC a été contraint de partager les points ce vendredi soir sur la pelouse du Racing Club de Strasbourg, en marge de la 26ème journée de Ligue 1 (1-1). 

Ayant pourtant mené au score grâce à une réalisation inscrite par Jonathan Ikoné juste avant la mi-temps, Lille a ensuite été rejoint par le RCSA. Frustrant, pour son entraîneur Christophe Galtier. "On a la sensation d'avoir perdu deux points. À partir du moment où on n'inscrit pas de deuxième but, on est exposé. On a joué une première mi-temps de grande qualité. En seconde, le match a un peu basculé avec leur passage à deux attaquants", a d'abord analysé le technicien arrivé chez les Dogues en cours de saison dernière pour sauver le club d'une descente en Ligue 2, suite à un naufrage sous les ordres de Marcelo Bielsa. 

"Un match nul à Strasbourg, ce n'est pas une contre-performance"

"On a un peu souffert sur les côtés pour contenir les Strasbourgeois. Ils ont marqué dans les 25 dernières minutes du match. Ce match s'est joué sur le geste final, sur un manque de réussite, je pense aux occasions de Nicolas Pépé en première et seconde période. Ce sont les caractéristiques de l'adversaire qui ont fait que nous avons eu du mal à ressortir avec un jeu très direct, beaucoup de centres (...) Je ne vais pas reprocher à mes joueurs d'être "joueurs". Il faut continuer à produire du jeu pour se procurer des occasions. C'est dommage de n'avoir marqué qu'un but sur toutes nos occasions", a regretté Christophe Galtier. 

"Depuis le début de l'année civile en Ligue 1, on a 5 victoires et 2 nuls. Dans l'absolu, faire un match nul à Strasbourg, ce n'est pas une contre-performance. Le regret c'est de ne pas avoir pu transformer nos occasions (...) Quand on ne sait pas faire la différence en terme d'écart de but, il faut savoir ne pas perdre le match. Chose qu'ont réussi mes joueurs ce soir", a conclu l'entraîneur du dauphin du Paris Saint-Germain, lucide. 

"C’est difficile de venir ici. Un point, ce n’est pas bon, mais c’est un point de plus pour la lutte pour le podium. Il faut continuer de travailler pour atteindre notre objectif. Il faut être plus tueur, il fallait marquer le second but et gérer le match. On n’a pas réussi et avec la pression constante de Strasbourg, on a concédé le nul. Il va falloir continuer", a pour sa part réagi le Portugais José Fonte, déterminé à l'aube de la lutte finale. 

Fermer