L'OL communique après le boycott de sa conférence de presse

Commentaires()
Getty
L'Olympique Lyonnais a publié un communiqué après le boycott de sa conférence de presse consécutif à certains tweets de son président.

Suite à des tweets de Jean-Michel Aulas à l'encontre d'un journaliste et d'un consultant, les médias ont pris la décision de boycotter la conférence de presse de l'OL, tenue par Lucas Toussart et Bruno Génésio, ce vendredi après-midi. 

La conférence de presse de l'OL boycottée par les médias​

Un communiqué rédigé de manière conjointe par l'ensemble des medias présents a été lu au joueur de l'OL : "Suite à la communication ces jours-ci de Jean-Michel Aulas sur Twitter, communication malveillante, mensongère et indigne d'un président de club à l'égard d'un consultant puis d'un journaliste, avec notamment la complicité présumée d'un partenaire majeur du club, les médias qui suivent l'Olympique lyonnais ont décidé en signe de protestation de passer sous silence son actualité d'ici au match face à Caen, dimanche. Par conséquent, nous ne participerons pas à cette conférence de presse. En tout cas, désolé... Ce n'est évidemment ni contre ton équipe, ni contre toi, ni contre votre staff. Merci de votre compréhension."

L'article continue ci-dessous

Sur son site officiel, l'OL a à son tour publié un communiqué de réaction à cette nouvelle. "L’Olympique Lyonnais a pris note du communiqué des médias qui suivent l’actualité du club mais ne comprend pas la justification de cette décision qui pénalise les lecteurs, auditeurs et téléspectateurs de ces mêmes médias ! Le club rappelle qu’il respecte le protocole établi par la Ligue en organisant des conférences de presse d’avant-match et regrette que les médias n’aient pas fait preuve, aujourd’hui, de ce même respect. L’Olympique Lyonnais dénonce tout esprit malveillant, mensonger ou indigne que l’on prête par erreur à son Président et rappelle que si cette communication apparaît inhabituelle pour certains, elle s’appuie sur 30 ans d’expérience avec pour seul objectif de défendre une Institution et un entraîneur critiqués à tort de façon systématique et souvent excessive", a fait savoir le club, ajoutant également : "L’équipe est jeune et pleine de talent, l’entraîneur est professionnel et discipliné, et ils réclament tous de la confiance et non pas de la dérision, comme cela a pu être le cas, entraînant ainsi la réaction de protection du Président de l’Institution."

Prochain article:
Manchester United - Les joueurs seraient heureux et soulagés du départ de José Mourinho
Prochain article:
Barcelone - Lionel Messi a reçu le cinquième Soulier d'Or européen de sa carrière
Prochain article:
Zidane, Pochettino et les autres favoris pour succéder à Mourinho à Manchester United
Prochain article:
Adrien Rabiot, la saga du PSG
Prochain article:
Real Madrid - Jorge Mendes : "Dès janvier, Cristiano Ronaldo m'a dit qu'il voulait jouer à la Juventus"
Fermer