News Résultats en direct
Ligue Europa

L'œil du coach - Didier Tholot décrypte la victoire de l'OL contre Everton

08:40 UTC+1 03/11/2017
Didier Tholot - L'oeil du coach
EXPERTISE - Didier Tholot, notre coach-consultant, a analysé la large victoire de l'Olympique Lyonnais contre Everton (3-0) ce jeudi en Europa League.

L'Olympique Lyonnais a empoché sa cinquième victoire de rang toutes compétitions confondues en s'imposant jeudi contre Everton, lanterne rouge du Groupe E (3-0). À deux journées de la fin de la phase de poules, les Gones se retrouvent à égalité de points avec l'Atalanta Bergame (1er). Un résultat idéal pour les hommes de Bruno Génésio qui feront le déplacement à Saint-Etienne dimanche pour le derby (21h00). À Everton, la situation ne s'arrange pas. Très prudents, les Toffees n'ont pas réussi à se rassurer. Notre coach-consultant, Didier Tholot , l'ancien entraîneur du FC Sion, 16e de finaliste de l'Europa League en 2015-2016, a analysé la rencontre et les stratégies de chacun.

L'OL tient le bon bout : le résumé du match


"Ce n'est pas possible de défendre comme ça..."


D.T. : J'ai noté deux stratégies pour deux objectifs différents. Lyon a été dans la lignée de ce qu'il fait depuis un mois, misant sur un plan de jeu de maîtrise et de possession clairement défini dès le départ. Everton, qui jouera un match important en championnat dimanche contre Watford, a été très prudent et a d'abord tenté de se rassurer défensivement. Pour les Lyonnais, l'objectif, c'était de les faire courir, d'avoir la possession, et d'être patient. Everton avait mis un bloc très compact, très agressif. Les excentrés défendaient très bas. On avait pratiquement une ligne de six dans les 40 derniers mètres ! Ce n'est pas possible de défendre comme ça, de faire les efforts pendant 90 minutes, surtout quand on n'a pas la maîtrise. Les joueurs d'Everton devaient faire 70 mètres pour aller de l'avant et attaquer. À un moment donné, tu le payes.


"Aouar et Mariano, deux joueurs que j'aime beaucoup"


D.T. : Au fil du match, on a pu s'apercevoir de l'importance de Mariano et Aouar pour l'Olympique Lyonnais. Dès qu'ils sont entrés (Aouar à la 62e et Mariano à la 69e, ndlr.), on a vu la différence. Aouar m'impressionne ! Il est très intelligent, il a joué vers l'avant, il a fait les premiers décalages. Mariano, lui, a apporté cette profondeur qui manquait à Lyon en première mi-temps. Sur le deuxième but, son appel fait toute la différence. Ce sont deux joueurs que j'aime beaucoup et qui apportent un vrai plus à cette équipe. Depay a aussi été très bon, c'est vrai, mais Depay a été encore plus en vue à partir du moment où Mariano et Aouar sont entrés en jeu.


"Génésio a totalement réussi son pari"


D.T. : Au bout du compte, (Bruno) Génésio a totalement réussi son pari. Dans sa gestion, il a eu tout bon ! Il gagne 3-0 et a préservé ses quatre joueurs offensifs les plus importants pour le derby (Traoré, Fékir, Aouar, Mariano).C'est bon pour la confiance et ça va amener une émulation au sein du groupe. Par contre, (David) Unsworth, le coach d'Everton (18e en Premier League), s'est totalement planté. Son équipe ne s'est pas rassurée défensivement, ils ont encaissé des buts, il y a eu une expulsion (Schneiderlin). En ayant passé 90 minutes à défendre, avec cette défaite, les joueurs vont forcément ressortir la tête dans le sac. C'est un échec total pour lui !

Chaque semaine de Coupe d'Europe, Didier Tholot, notre coach-consultant, donne son avis d'expert sur un match de Ligue des champions ou d'Europa League !