Liverpool, Jürgen Klopp se plaint du calendrier : "Trop de matches internationaux"

Commentaires()
Getty
Jürgen Klopp considère que les trop nombreux matches internationaux mettent en danger la santé des joueurs.

Alors que la Coupe du monde 2018 vient à peine de s'achever, les plus grands clubs européens comme Liverpool, Manchester United et bien d'autres reprennent déjà l'entraînement afin de préparer au mieux la saison prochaine. Mais ce sera une préparation tronquée pour la majorité des joueurs puisque les internationaux seront eux en vacances afin de récupérer après une longue saison. Jürgen Klopp s'est plaint en conférence de presse du trop grand nombre de matches pour les joueurs internationaux et pense qu'il est inévitable pour eux de subir des blessures.

"Ce fut un dur combat pour le convaincre Henderson qu'il avait besoin de vacances. Je savais que cela arriverait. Au téléphone, j'ai dit il est 'fou'. Jordan a besoin de vacances, il ne sera donc de retour que le 5 août. Dejan a joué la finale du Mondial le lendemain, donc il reviendra le 6 août. Cela signifie qu'ils ne s'entraîneront que cinq jours (avant la reprise de la Premier League le 10 août), après trois semaines de vacances", a avancé l'entraîneur de Liverpool. 

Liverpool 18 179 Third

L'article continue ci-dessous

"C'est nous qui payons les pots cassés"

Jürgen Klopp est conscient que son équipe n'est pas la seule touchée par ce problème et c'est aussi ce qui l'inquiète : "Quatre de nos joueurs ont joué les demi-finales du Mondial. Ça va, on peut gérer. Tottenham, lui, avait neuf joueurs en demi-finales. Je ne sais pas comment ils vont faire. C'est un problème important, et nous devons changer ça à l'avenir".

L'entraîneur allemand a pesté contre le calendrier international : "Je ne veux pas avoir un discours trop politique sur le foot mais s'ils n'arrêtent pas avec ces matches internationaux... Et maintenant, ils ont mis en place la Ligue des Nations pour rendre les matches amicaux plus importants, et tous ces joueurs qui ont joué la Coupe du monde vont encore devoir aller jouer ces rencontres".

"Certains joueurs internationaux ont joué la Coupe du monde et vont disputer la Ligue des nations, puis la finale de cette compétition l'été prochain. C'est vraiment dingue, tout devient important dans le foot et à la fin c'est nous qui payons les pots cassés", a conclu Jürgen Klopp. Un sacré coup de gueule à l'encontre des instances du football qu'il n'est pas le premier - ni le dernier - à pousser.

Fermer