L'intérêt de longue date, Simeone et l'évolution de son jeu : pourquoi Thomas Lemar a choisi l’Atlético Madrid

Commentaires()
Tout juste transféré à l’Atlético Madrid après le titre de champion du monde, Thomas Lemar a l’ambition d'étoffer son jeu et de passer un nouveau cap.

Les premiers contacts établis entre l’Atletico Madrid et Thomas Lemar ne datent pas d’hier. Au mois de janvier 2016, alors que le jeune milieu offensif n’évolue à Monaco que depuis six mois, le club madrilène manifeste son intérêt. Après une longue période d’interdiction de recrutement pendant laquelle ils ont eu tout le loisir d’observer sa progression, les dirigeants madrilènes ont donc activé une piste de longue date finalement conclue aux alentours de 60 millions d’euros. L’international français, bien convaincu de la volonté des Colchoneros de le voir revêtir leur maillot, n’a donc pas hésité bien longtemps pour donner suite. outre le sentiment d'être réellement désiré par ses nouveaux dirigeants, le passif de Diego Simeone, l’évolution de son jeu ainsi que le championnat espagnol ont complété une réflexion qui l’amène aujourd’hui devant un nouveau défi.

Devenir un joueur plus complet et plus régulier

Les qualités techniques de Thomas Lemar l’auraient plus naturellement envoyé dans un club au football de possession. L’ancien Monégasque devra les mettre au profit d’un esprit différent où la transition offensive est un domaine privilégié. Lors des échanges qui ont précédé l’accord entre les parties, Diego Simeone a d’ailleurs expliqué à son nouveau joueur qu’il pourrait amener une touche technique supplémentaire à son équipe. De son côté, Thomas Lemar espère y compléter sa palette avec un coach réputé pour faire évoluer ses protégés dans des domaines très spécifiques. « Thomas sait qu’il va beaucoup apprendre et notamment sur les phases sans ballon, explique un proche témoin des coulisses de son transfert. Il peut déjà répéter les efforts à haute intensité mais il va apprendre à augmenter son activité ». Au sein d’un championnat qui regroupe toutes ses aspirations en termes de jeu, Thomas Lemar débarque donc avec la ferme intention de s’étoffer et de passer un nouveau cap après l’étape monégasque.

L'article continue ci-dessous

Thomas Lemar

La perspective de travailler avec le charismatique Diego Simeone n’est pas étrangère à son choix de rejoindre l’Atlético plus qu’un autre club. « C’est une figure emblématique d’un état d’esprit de gagneur, très guerrier et c’est aussi ce qui a attiré Thomas, reprend-on dans son entourage. Il sait qu’il passera un palier en étant à l’écoute ». Entouré de Lucas Hernandez et d’Antoine Griezmann avec qui il entretient des liens d’amitié en dehors des terrains, le jeune tricolore se sait bien accompagné pour franchir la barrière de la langue et s’adapter au plus vite. Dans un collectif uni d’où ressort un sens aiguisé du sacrifice, sa progression passe désormais par une nouvelle mise à l’épreuve. À 22 ans, Thomas Lemar a identifié ses manques de jeune joueur et poursuit une feuille de route qui doit le conduire à les combler. « Il sera beaucoup plus sollicité sur les plans physique et tactique, il va falloir se mettre dans le dur mais cela lui apportera beaucoup de maturité dans son jeu, souffle un proche à ses côtés depuis ses premiers ballons. Thomas reste un jeune joueur qui a des baisses de régime. Il faut trouver les réglages pour être toujours régulier ». Et ainsi faire partie des meilleurs joueurs du monde à son poste.

                                                                                                                                                                            

Fermer