Lille, Nicolas Pépé : "Les histoires de prix ne peuvent pas me faire vriller"

Commentaires()
Getty
Étincelant cette saison avec Lille, l'attaquant ivoirien sera une des attractions du prochain mercato estival mais il n'est pas perturbé.

Annoncé à Lyon l'été dernier, Nicolas Pépé a décidé de rester à Lille et bien lui en a pris. Meilleur joueur des Dogues cette saison, l'attaquant ivoirien porte son équipe, actuellement deuxième de Ligue 1 juste derrière le PSG. Auteur de 16 buts et 8 passes décisives, Nicolas Pépé n'a jamais été autant décisif, seul Lionel Messi fait mieux que lui en Europe. Forcément, l'attaquant de Lille sera très courtisé l'été prochain et son prix s'est envolé.

Luis Campos est toujours aussi fan de Nicolas Pépé, des propos accordés à France Football : "Avec mon expérience, je peux dire qu’il est rare de trouver un joueur avec ce profil. Et ce qui se fait rare se paie cher. C’est pour cette raison que j’ai parlé de 80 M€. En fin de saison dernière, on disait déjà : il est différent. Là, il confirme. Les grands clubs ont compris que Pépé a une place dans les effectifs des plus grandes équipes. Le jour où il y sera, il va tout tuer, tout exploser".

"Le meilleur est à venir"

Marseille Lille

L'article continue ci-dessous

Dans un entretien accordé à France Football, Nicolas Pépé est apparu très serein concernant la hype autour de son cas : "Le prix que je vaux sur le marché, je n’y prête pas attention. Par exemple, quand le président dit 100 (millions d’euros) ou Luis Campos 80, cela montre que je monte et que je change de dimension, mais je suis focalisé sur le football, tout ce qui se dit ou s’écrit ne m’atteint pas. Ce n’est pas un problème de gérer les sollicitations, tout ça. Je me protège, mes parents et mes agents sont comme une éponge. Je n’ai jamais eu de moments d’égarement liés à la notoriété".

L'attaquant de Lille n'est pas perturbé par les rumeurs autour de son avenir : "Ça fait trois ans que ça parle comme ça. À Angers, même si les sommes étaient différentes, c’était pareil. Quand il y avait une offre de 10 millions, j’aurais pu me dire : “Je vaux 10 millions, je peux faire ce que je veux, je suis quelqu’un d’important.” Jamais ! Je ne suis pas comme ça. Mon comportement n’a pas changé. Ces histoires de prix ne peuvent pas me faire vriller. L’ascenseur monte mais il peut vite redescendre. Il faut garder les pieds sur terre".

"Pour l’instant, je suis dans ma saison. Je veux la finir ici. Après, j’ai une Coupe d’Afrique des nations importante à préparer. Le reste, on verra. Je n’appréhende pas la suite. Et je n’appréhende pas non plus la concurrence. Beaucoup de joueurs partent à l’étranger, se perdent et reviennent ici, mais n’ont plus le même niveau. Je me sers de leur exemple pour ne pas commettre ces erreurs-là. Ce n’est pas parce qu’on va me donner tant que je vais brûler une étape. J’ai un plan de carrière, je veux le respecter. Je ne suis pas pressé, je suis bien dans ma tête. (…) Après Lille, on verra. Le meilleur est à venir", a conclu Nicolas Pépé.

Fermer