Lille - Nicolas Pépé : "Avant, je voulais juste humilier mon adversaire"

Commentaires()
Getty
Excellent depuis le début de la saison, l'ancien angevin se confie dans France Football sur sa transformation depuis qu'il évolue dans le nord.

Dans une interview à France Football, Nicolas Pépé revient sur son explosion depuis le début de la saison sous le maillot lillois qui lui vaut de grandes convoitises. Il revient notamment sur ses débuts, joueur pas toujours concerné et efficace comme aujourd'hui.

"Quand je regarde ma trajectoire, je m'aperçois par exemple que j'étais un joueur de spectacle à Orléans. En National, je prenais le dessus sur mon adversaire et me disais : "Je vais rester sur lui et l'humilier". Et, pour moi, quand j'avais fait ça, j'avais fait mon match."

"Maintenant, je sens quand le défenseur a de la retenue ou de la peur. Ensuite, je prends l'espace sans forcément dribbler et j'ai des joueurs qui peuvent me mettre de bons ballons pour me permettre de finir. Ou si je percute, je le fais une fois pour centrer ou tirer. Il faut que ça finisse par quelque chose, que j'en fasse profiter l'équipe. Aujourd'hui, j'ai compris : il faut être tueur et efficace. Tous les grands le sont. Les statistiques, maintenant, c'est important. J'ai pris en maturité. Je compte aller le plus haut possible. Je ne me fixe aucune limite. J'espère ne jamais m'arrêter."

"Je prenais ça pour un jeu, un amusement"

L'international ivoirien avoue qu'il a parfois eu besoin d'être poussé dans ses retranchements pour devenir l'un des joueurs les plus décisifs du championnant de France. "Auparavant, j'ai eu besoin qu'on me recadre. Il fallait parfois me crier dessus ou me sortir pour que je m'investisse plus. Aujourd'hui, je le suis pleinement."

"Je prenais ça pour un jeu, pour de l'amusement. Maintenant, c'est mon métier. Si on prend une vidéo de dix secondes de moi il y a quatre ans et une de la même durée aujourd'hui, il y aura une différence dans l'attitude. Sur un terrain, je pouvais énerver mes propres coéquipiers. Je voulais jouer tout seul. Je ne courais que lorsqu'il y avait le ballon donc c'était moi. Désormais, à Lille, je cherche l'efficacité et je fais des efforts pour les autres, donc c'est nous."

L'article continue ci-dessous

Nicolas Pepe Lille Amiens 09152018

"Je ne suis plus celui qui ne pensait qu'à lui, qui se disait le plus fort. J'ai changé, pris de la maturité. Penser à devenir le sauveur est un danger qui peut me guetter. Quand je veux à tout prix marquer, je suis attiré par le but, j'oublie le repli, et je déjoue. Le coach me l'a fait remarquer. Alors que quand tu donnes à l'équipe, elle te rend automatiquement."

En 25 matches cette saison toutes compéittions confondues, Nicolas Pépé a inscrit 16 buts et délivré 11 passes décisives, participant grandement au beau parcours de son équipe en Ligue 1 - actuellement 2e, trois points devant Lyon.

Fermer