Lille-Bordeaux (1-0) - Les Dogues valident leur ticket pour la Ligue des Champions !

Commentaires()
getty
Solide face à Bordeaux (1-0), Lille a validé sa 2ème place en Ligue 1, et donc son ticket pour la prochaine édition de la Ligue des Champions !

L’Olympique Lyonnais, qui affrontera ce dimanche soir l’Olympique de Marseille, est prévenu : même en cas de victoire, la deuxième place du championnat se trouve désormais hors d’atteinte. Lille, solide et conquérant face à Bordeaux (1-0), dans le cadre de la 36e journée de Ligue 1, ne la lâchera plus ! Grâce aux trois points, les Dogues comptent provisoirement 9 longueurs d’avance sur les Gones, et leur différence de buts on ne peut plus favorable (+32 contre +15) met définitivement fin au suspense à deux matchs de la fin du championnat.

Encore une fois, Rémy trouve la faille

Comme face à Lyon la semaine passée (2-2), Loïc Rémy a permis aux Dogues de faire trembler les filets. L’ancien Marseillais se procurait rapidement une première occasion, mais Costil remportait le duel. Puis, sur un coup franc aux 25 mètres, Ikoné piquait son ballon au-dessus du mur avant que son buteur ne déclenche une reprise de volée parfaite (1-0, 27e) ! Une combinaison travaillée à l’entraînement ? Non ! Depuis sa zone technique, Christophe Galtier n’en croyait pas ses yeux…

L'article continue ci-dessous

Loin d’être ridicules, les Bordelais réagissaient dès le retour des vestiaires. Sur une superbe passe d’Adli, Briand se retrouvait seul face à Maignan et le portier lillois repoussait du pied ! La contre-attaque des Dogues s’amorçait dans la foulée, mais Pépé, contraint de frapper du droit, manquait de peu le cadre ! Quel enchaînement ! Le rythme baissait d’un cran dans les minutes suivantes, et Paulo Sousa procédait à quelques changements pour relancer son équipe.

Il y a un an, jour pour jour, le LOSC obtenait son maintien

Malheureusement pour lui, et heureusement pour les Lillois, ses ajustements tactiques ne portaient pas leurs fruits. Pablo prenait même un carton rouge pour une faute sur Pépé en tant que dernier défenseur… La tension montait, le public commençait à s’impatienter, Galtier ne tenait plus en place dans sa zone technique, jusqu’aux tant attendus trois coups de sifflet, lesquels envoyaient définitivement les Nordistes en C1 !

Quelle résurrection pour le LOSC… Rappelez-vous, la saison passée, la bande à Galtier avait tremblé jusqu’à l’avant-dernière journée de championnat et une victoire étriquée face à Dijon (2-1) pour obtenir son maintien en Ligue 1. C’était un 12 mai et, comme le destin fait bien les choses, un an plus tard, jour pour jour, les Dogues valident leur ticket pour la prochaine édition de la Ligue des Champions. Chapeau bas, messieurs !

Fermer