Ligue Europa - L'ordre des matches entre Rennes et Arsenal inversé

Commentaires()
Getty
Alors que le Stade Rennais devait recevoir Arsenal au Roazhon Park lors du match retour, le club français recevra finalement les Gunners le 7 mars.

Héroïque, le Stade Rennais est allé chercher sa qualification en Andalousie face aux Bétis Séville jeudi soir (1-3), au terme d'une double confrontation qui aura vu le club breton inscrire pas moins de six réalisations à la formation espagnole, pourtant jugée comme un tirage difficile. Un succès qui permet aux hommes de Julien Stéphan d'accéder aux huitièmes de finale de la Ligue Europa pour la première fois de l'histoire du Stade Rennais. 

Ainsi, l'heure est forcément aux réjouissances chez les Rouge et Noir, qui devront toutefois prendre le meilleur sur les Gunners d'Arsenal pour espérer continuer leur aventure en Coupe d'Europe. Un adversaire hérité lors du tirage au sort effectué ce vendredi, qui permettra aux français de se mesurer à un club historique du continent, avec un semblant de parfum de Ligue des Champions en perspective du côté du Roazhon Park. 

Arsenal se déplacera au Roazhon Park le 7 mars 

Néanmoins, si l'antre des Rennais devait initiallement accueillir le match retour le 14 mars prochain, soit une semaine après un déplacement périlleux sur la pelouse de l'Emirates Stadium, les autorités britanniques en ont finalement décidé autrement. 

En effet, ce sont bien les Français qui auront le désavantage de recevoir en premiers, Chelsea, autre club londonien, accueillant déjà le Dynamo Kiev lors du match aller en Ligue Europa, il était impossible pour les forces de l'ordre locales d'assurer la protection des deux rencontres, le même soir dans la même ville. 

"Le règlement UEFA que nous subissons prévoit qu'il ne peut pas y avoir le même jour deux matches dans une même ville, ce qui est un peu incompréhensible dans une ville comme Londres. Mais c'est comme ça. C'est un règlement qui ne nous est pas favorable dans le cas présent, mais on doit le respecter", a confirmé Olivier Létang, le président du Stade Rennais, conscient du manque à gagner d'un point de vue purement sportif. 

Fermer