Ligue des champions - Marseille, Benfica, Villarreal... Comme l'AEK Athènes, ils ont pris 0 point en phase de groupes

Commentaires()
Panoramic
La formation grecque n'est pas la seule historiquement à sortir de sa campagne européenne avec six défaites en autant de rencontres.

Battu à six reprises en autant de match dans son groupe, l'AEK Athènes n'a rien pu faire contre le Bayern Munich, l'Ajax Amsterdam et le Benfica. La formation grecque quitte donc la tête bien basse la Ligue des champions mais elle n'est pas la seule équipe à se retrouver dans cette situation assez compliquée : se retrouver avec 0 point pour finir sa phase de groupes.

En France, forcément, on repense à la performance de l'OM en 2013-2014. Alors entraînée par Elie Baup, l'équipe phocéenne avait pris l'eau dans un groupe tout de même relevé avec Naples, Dortmund et Arsenal. Les partenaires d'André Ayew restent néanmoins la seule équipe de Ligue 1 à ne pas avoir pris un seul point dans un groupe de Ligue des champions. Il s'agit d'ailleurs à ce jour de la dernière participation de l'Olympique de Marseille à la plus grandes des compétitions européennes.

Benfica et Villarreal aussi concernés

En tout, 17 équipes depuis la saison 2004-2005 sont reparties bredouilles de la C1 avec tout de même des surprises, à l'image du Benfica l'an dernier. Villarreal aussi avait réussi cet "exploit" il y a sept ans, avec une relégation en fin de saison en seconde division espagnole pour le sous-marin jaune. Par ailleurs, le Dinamo Zagreb est la seule formation à ne pas avoir pris de point lors de deux campagnes européennes différentes.

Club

Pays

Saison

Anderlecht Belgique 2004-2005
Rapid Vienne Autriche 2005-2006
Levski Sofia Bulgarie 2006-2007
Dynamo Kiev Ukraine 2007-2008
Debrecen Hongrie 2009-2010
Maccabi Haïfa Israel 2009-2010
Zilina Slovaquie 2010-2011
Partizan Belgrade Serbie 2010-2011
Dinamo Zagreb Croatie 2011-2012
Villarreal Espagne 2011-2012
Otelul Galati Roumanie 2011-2012
Olympique de Marseille France 2013-2014
Maccabi Tel-Aviv Israel 2015-2016
Club Brugge Belgique 2016-2017
Dinamo Zagreb Croatie 2016-2017
Benfica Portugal 2017-2018
AEK Athènes Grèce 2018-2019

Si ces performances des clubs portugais, français et espagnol peuvent surprendre, on retrouve néanmoins beaucoup d'équipes issues de nations modestes du Vieux Continent, à l'image de l'Otelul Galati, pour sa première participation à la phase de groupes en 2011-2012, tout comme Debrecen et Zilina, qui n'avaient pas su déjouer les pronostics.

Prochain article:
Course contre la montre pour le recrutement d'un numéro 6 au PSG
Prochain article:
Chelsea, Sarri : "Je n'accepte pas cette mentalité"
Prochain article:
Inter-Sassuolo 0-0, l'Inter cale de nouveau
Prochain article:
Mercato, Luka Modric fait une annonce importante sur son avenir
Prochain article:
Monaco, Henry s'en est pris à Kenny Lala
Fermer