Ligue des champions - L'amour à la première bouchée ! L'histoire du départ de Luis Suarez de Liverpool à Barcelone

Commentaires()
Getty Images
L'attaquant uruguayen a peut-être quitté Anfield dans un moment difficile mais il reste apprécié des fans de Liverpool, qu'il affronte ce mercredi.

Luis Suarez a certainement hâte d'en être à ce match contre Liverpool, sans aucun doute. Cela va bientôt faire cinq ans que l'Uruguayen à quitter Liverpool pour rejoindre Barcelone mais, ce mercredi soir, les deux équipes vont se retrouver en demi-finale aller de la Ligue des champions. Un match qui promet d'être fascinant.

Rempli d'émotions en tout cas probablement pour Luis Suarez, qui a joué pendant trois saisons et demi sur les bords de la Mersey, malgré les controverses qui continuent de le poursuivre partout où il passe. Suarez a quitté Liverpool sous les nuages lors d'un transfert vers Barcelone estimé à 75 millions d'euros. Il est arrivé en Catalogne suspendu de toute activité liée au football pour quatre mois après avoir mordu Chiellini lors de la Coupe du monde au Brésil en 2014. Il avait ainsi dû attendre le mois d'octobre pour faire ses grands débuts avec les Blaugrana.

Du côté de Liverpool, son départ était inévitable. Il est parti avec le statut de star du club, meilleur buteur de Premier League et les titres de joueurs de la saison PFA (le syndicat des joueurs de Premier League) et FWA (l'association des journalistes). Lors de sa dernière saison, lui et ses coéquipiers étaient passés extrêmement proches d'un improbable titre, sous les ordres de Brendan Rodgers.

Pour les supporters des Reds, l'image de lui à Selhurst Park, son maillot sur le visage et en sanglots, reste un souvenir douloureux. Ils savaient alors - et lui aussi - que la fin de son aventure en Angleterre était venue. Le match nul contre Crystal Palace (3-3) ce soir-là ne coûta pas le titre : la défaite de la semaine précédente contre Chelsea l'avait déjà fait.

Ce Liverpool-là n'avait pas grand chose à voir avec celui que Suarez va retrouver ce mercredi. Les attentes étaient moins grandes, l'équipe moins forte, les dépenses au mercato moins onéreuses. Avec Brendan Rodgers le club avait un jeune entraîneur qui essayait de ramener l'équipe dans les premières places du classement. Des espoirs fondés sur quelques individualités, au premier rang desquelles Luis Suarez et Steven Gerrard.

Luis Suarez Steven Gerrard

Liverpool, pour de multiples raisons, a été reconnaissant de connaître cette magnifique saison 2013-2014. Suarez avait pourtant souhaité quitter le club avant qu'elle ne commence, tentant de convaincre Liverpool de le laisser partir vers le Real Madrid puis Arsenal. "La raison pour mon départ est ma famille et mon image", disait-il alors à la TV uruguayenne. "Je ne me sens plus confortable ici."

Il avait alors accusé les medias britanniques de le persécuter, les accusant d'aller "trop loin" dans leur couverture d'une autre controverse quand il avait mordu le joueur de Chelsea Branislav Ivanovic. Pendant son passage à Liverpool, Suarez n'a jamais manqué un match en raison de blessures, mais 19 pour suspension (10 pour avoir mordu Ivanovic et 8 pour avoir eu des propos racistes envers Patrice Evra, ce qu'il a toujours nié).

"Je suis triste et en colère que ce soit une tache sur moi qui sera probablement là pour toujours", écrivait-il dans son autobiographie en 2014. Lors de l'été 2013, son départ paraissait inéluctable et Arsenal est venu avec une offre d'environ 47 millions d'euros, provoquant la réaction du propriétaire des Reds, John W Henry : "Que pensez-vous qu'ils fument à l'Emirates ?"

Suarez rendit alors public ses états d'âme, accusant Liverpool (7e en 2013) de ne pas tenir ses promesses : "Je dois faire passer ma carrière en premier, déclarait-il à l'époque dans une interview. J'ai 26 ans, j'ai besoin de jouer la Ligue des champions." Il fut envoyé en réserve avant que Steven Gerrard ne parvienne à le convaincre de rester une saison supplémentaire. "Steven me dit 'Je te promets que si tu restes cette année tu vas décoller et l'an prochain tu iras au Bayern, à Barcelone ou au Real Madrid, mais reste parce que tu ne seras pas meilleur à Arsenal'. Ses mots m'ont convaincu, ils venaient d'une personne qui s'intéressait à moi, qui voulait mon bien. C'étaient les mots d'un véritable capitaine qui m'ont beaucoup aidé."

L'article continue ci-dessous

Luis Suarez Jordan Henderson Barcelona Liverpool PS

Steven Gerrard avait raison. Suarez, débarrassé de la suspension post-Ivanovic réalisa sa meilleure saison dans le Royaume, inscrivant 31 buts et aidant son équipe dans la course au titre. Les supporters de Liverpool ne purent qu'admirer. L'Uruguayen peut s'attendre à être chaleureusement applaudi par les supporters visiteurs ce mercredi soir au Camp Nou, lui qui avait été reçu en héros lors d'un match de charité à Anfield en 2015.

"Mes enfants ne viennent jamais aux matches de Ligue des champions mais ils veulent venir à celui-là", disait-il récemment à propos de ses retrouvailles avec Jordan Henderson et une partie du staff. Avant cela, il y aura une demi-finale de Ligue des champions à jouer. Et lorsque le coup d'envoi sera donné, Liverpool saura parfaitement à quoi s'en tenir.

Fermer