News Résultats en direct
Ligue des champions

Ligue des champions - Il y a cinq ans, le récital de Robert Lewandowski avec Dortmund face au Real Madrid

13:18 UTC+2 24/04/2018
Robert Lewandowski. Borussia Dortmund - Real Madrid
Auteur d'un quadruplé le 24 avril 2013 face aux Merengue, l'attaquant polonais avait porté son équipe en finale, avant d'échouer contre le Bayern.

C'est le genre de prestation qui marque et dont on se souviendra encore de nombreuses années. À lui tout seul, Robert Lewandowski avait sorti le Real Madrid de la Ligue des Champions en avril 2013, grâce à son quadruplé inscrit à l'aller. Le BVB était alors entraîné par Jurgen Klopp, au coeur d'une campagne européenne marquante avec déjà Marco Reus, Mario Gotze mais également Ilkay Gundogan et Mats Hummels.

Alors joueur du Borussia Dortmund avant de passer au Bayern Munich, l'attaquant polonais avait marqué quatre buts, en offrant au passage une finition de grande qualité, que ce soit en renard des surfaces sur sa première réalisation ou un enchaînement de classe sur son troisième but. Ainsi, "Lewy" s'était offert quatre buts en 48 minutes, une performance que l'on n'avait plus vu depuis Puskas dans les années 60 à ce stade de la compétition.

À l'époque, Diego Lopez était le titulaire en tant que gardien de but, un choix de José Mourinho qui avait une relation tendu avec Iker Casillas. En défense, Pepe, Varane, Ramos et Coentrao avaient pris l'eau face à un Lewandowski qui se révélait aux yeux de l'Europe entière. Au retour, le Real Madrid était presque parvenu à faire son retard en marquant deux buts, pas assez cependant pour remonter le 4-1 encaissé.

Clin d'oeil du destin, Lewandowski s'apprête à retrouver le Real Madrid ce mercredi, également en demi-finale de la C1. Cette fois-ci, ce sera avec le Bayern Munich et la ferme intention d'atteindre pour la première fois la finale de la coupe aux grandes oreilles.

À l'heure des retrouvailles, l'international polonais est déterminé à faire tomber une équipe imprenable dans cette compétition depuis deux ans. "Quand tu es double tenant du titre, c'est clair que tu es favori. Mais ça ne veut pas dire qu'ils vont nous battre. Les derniers matchs prouvent que nous sommes en forme. Nous devrons être concentrés, et si le Real commet des erreurs, il faudra en profiter. Si nous jouons notre jeu, le Real peut se retrouver en difficulté."