Ligue des champions - AS Rome, Javier Pastore fracassé par la presse italienne : "Une sorte de vide global"

Commentaires()
Getty
Titulaire en LDC pour la première fois depuis 3 ans et demi, le milieu offensif argentin a traversé comme une ombre la rencontre perdue face à Plzen.

Blessé fin septembre lors du derby romain face à la Lazio, Javier Pastore avait une opportunité unique mercredi soir en Ligue des champions de se relancer. Opposé au Viktoria Plzen, en République Tchèque, l'AS Rome a sombré tout comme l'ancien joueur du Paris Saint-Germain. Si la qualification en huitième de finale est acquise, les Giallorossi ont livré une prestation bien décevante mercredi soir.

Le milieu offensif argentin n'échappe ainsi aux critiques, alors qu'il a disputé pratiquement une heure de jeu face à Plzen. Le quotidien romain Il Tempo regrette ses nombreux ratés lors de la rencontre. "Cela pouvait être sa rencontre, mais sa faible heure de jeu est d'une morosité navrante, entre ses contrôles ratés, ses tirs "à blanc", ses ballons perdus et une sorte de vide global."

L'article continue ci-dessous

"Ce n'était pas lui"

Même son de cloche chez la Gazzetta dello Sport qui précise au passage que Javier Pastore disputait son premier match en C1 en tant que titulaire depuis avril 2015 et une défaite du côté de Barcelone, en quart de finale. "Il retrouvait un poste de titulaire en Ligue des champions après trois ans et demi. On comprend pourquoi : hors contexte." Enfin, le Corriere dello Sport l'a désigné comme le flop de ses notes, avec un argument simple. "Ce n'était pas lui. Celui qu'on connaissait était un autre joueur."

Javier Pastore Viktoria Plzen Roma

Transféré pour un peu moins de 25 millions d'euros cet été, Javier Pastore n'a disputé que 459 minutes de jeu toutes compétitions confondues, avec seulement deux buts et une passe décisive. Un bien maigre bilan pour "El Flaco" qui voulait se relancer en revenant en Italie après plusieurs saisons perturbées par les blessures au PSG.

Prochain article:
Lille-Amiens 2-1 - Laborieux mais renversant, le LOSC enchaîne
Prochain article:
Bundesliga - Hoffenheim 1-3 Bayern Munich : les Bavarois débutent 2019 avec le sourire
Prochain article:
Ligue 2 - 21e journée : le leader Metz surpris par Clermont, Auxerre poursuit sa remontée
Prochain article:
Bordeaux - Ricardo compte sur Driss Trichard mais...
Prochain article:
Arrivées, rumeurs, besoins... Toutes les infos sur le mercato hivernal du FC Barcelone
Fermer