News Résultats en direct
Bordeaux

Ligue 1 - L'invincibilité à domicile contre l'OM, un atout ou un frein pour les Girondins ?

10:30 UTC+2 05/04/2019
Nicolas De Preville Morgan Sanson Bordeaux Marseille Ligue 1 19112017
Après 41 années sans être battu à domicile par Marseille, Bordeaux va tenter de conserver cette série alors que sa saison est bien décevante.

"Défaite interdite". Jeudi au centre d'entraînement du Haillan, les Ultramarines bordelais ont rappelé à leur équipe son devoir principal en cette fin de saison, celui de ne pas briser une série vieille de 41 ans face à l'Olympique de Marseille. Depuis le 1er octobre 1977 et un succès 2-1, les Phocéens n'ont en effet plus connu de succès en terre bordelaise, à part un match de Coupe de France disputé face à Trélissac en 2016. Une invincibilité qui tourne à la malédiction pour l'OM tant les années se suivent et se ressemblent.

Pour Bordeaux, ce qui devrait constituer une force pourrait bien être en réalité un poids pour l'équipe. Sur les dix derniers matches à l'OM, que ce soit à Chaban-Delmas ou au Matmut Atlantique, les Girondins n'en ont remporté que trois. Une certaine pression réside donc dans cette affiche et le contexte de cette saison le renforce un peu plus. Englués à la 13e place de la Ligue 1 et éliminés de toutes les autres compétitions, les Bordelais font face l'un de leurs derniers défis pour 2018-2019 : ne pas être la génération qui subira l'affront de perdre à la maison contre la formation olympienne.

"Ne restez pas dans l'histoire pour de mauvaises raisons"

"Nous voulons continuer cette invincibilité, a indiqué le nouvel entraîneur Paulo Sousa en conférence de presse. On connaît l’importance de ce match, l’importance de gagner, a précisé l’ancien coach de la Fiorentina. Je suis un entraîneur positif. Tout le monde connaît les différences individuelles des deux équipes, mais ce n’est pas ce qui fait gagner." À force de tout miser sur cette rencontre, Bordeaux a souvent perdu l'essentiel sur les 37 autres journées de L1. Tout miser sur ce match contre l'OM constitue sans doute un risque.

Le technicien portugais, arrivé en poste il y a bientôt un mois, cherche à créer une forme d'union autour de son groupe, qui n'attire pourtant pas les foules : seulement 32 000 spectateurs étaient pressentis selon Sud Ouest à 24 heures du coup d'envoi. "Je demande beaucoup à mes joueurs. Le plus important, ce sera notre mentalité, l’enthousiasme, la motivation pour donner de la fierté à nos supporters, notre ville." Un message fédérateur pour motiver ses troupes avant ce grand rendez-vous.

"Ne restez pas dans l'histoire pour de mauvaises raisons", a pourtant indiqué Florian Brunet, l'un des leaders des ultras bordelais, face aux joueurs lors de l'ultime entraînement ouvert au public. Malgré tout ce que l'on peut dire et écrire sur cette saison 2018-2019 et ses nombreux bouleversements, les Girondins verraient d'un bien mauvais oeil cette défaite face à l'un de leurs rivaux historiques, depuis les années sulfureuses entre Claude Bez et Bernard Tapie.

Contre un adversaire qui croit encore à la Ligue des champions et qui affiche une bien meilleure forme en 2019, l'opposition ne sera pas simple pour Jules Koundé et les siens. À huit journées de la fin, le Top 10 est encore accessible mais la dynamique n'incite pas à l'optimisme : une seule victoire (contre Toulouse) sur les dix derniers matches. Un succès contre l'OM permettrait à Paulo Sousa de lancer son équipe et de commencer un nouveau cycle plus prometteur. En cas de défaite, Bordeaux serait évidemment accablé sur le coup mais dans un sens, libéré d'un certain poids. Un mal pour un bien ? L'équation n'est pas évidente.