Les réactions après Nantes-Rennes (1-1)

Commentaires()
Getty
Après le match nul 1-1 entre Nantes et Rennes, les acteurs de ce derby breton se sont arrêtés en zone mixte.

Sabri Lamouchi (entraîneur de Rennes) : "Quand on rentre de cette manière dans un derby - derby qui ne restera pas dans les annales car techniquement médiocre pour mon équipe... Au match aller, on a joué ces Nantais qui étaient à huit points devant nous. Aujourd'hui au match retour ils sont à deux points derrière nous à quatre journées de la fin. Au vu de la deuxième mi-temps, on aurait pu l'emporter, mais en même temps on aurait aussi pu le perdre sur une mauvaise gestion de notre part sur une contre-attaque. On est très contents pour nos supporters qui sont venus nombreux et nous permettre de laisser Nantes derrière. Il reste 4 journées. Il y aura son lot de surprises à chaque journée, il est possible qu'on perde cette cinquième place pour l'instant mais on fera le point lors de la dernière journée. Là il faut bien récupérer, préparer Toulouse, bien récupérer, préparer Strasbourg, bien récupérer, préparer Paris... Les choses se joueront peut-être contre Montpellier. Les garçons ont mis beaucoup de coeur mais on est doit être plus justes techniquement. La rentrée de Yoann a fait énormément de bien. Il y a eu beaucoup plus de liant, on aurait pu marquer... Il y a un sentiment un peu partagé. N'oublions pas qu'on est un groupe jeune, si nous sommes là c'est qu'on le mérite. Je ne peux pas reprocher grand-chose à mes joueurs. Ils progressent. Et on avance. Vous allez me dire qu'en mettant une autre composition, mon équipe aurait pu être plus convaincante (...) On fait avec les absences, après je n'ai pas hésité à changer à la mi-temps, à prendre un maximum de risques. Cela a failli nous sourire. Soyons positifs jusqu'au bout". 

Adrien Hunou (attaquant de Rennes) : "On a été un peu en réaction ce soir. On a pris le dessus mais malheureusement ça ne suffit pas. On sait que dans le foot, tout va très vite. Sur cette fin de rencontre on peut même l'emporter, il va falloir se servir de ces 30 dernières minutes pour avancer. Il reste 4 matches, on va tout faire pour prendre le maximum de points mais on continue à avancer, c'est le principal. Il a fallu un prise de conscience de la part des joueurs. On va retenir le positif. Comment expliquer cette entame ? Il va falloir tirer des conclusions. On garde la tête sur les épaules, on verra bien comment ça avancera".

L'article continue ci-dessous

James Léa-Siliki (milieu de terrain de Rennes, buteur contre Nantes) : "On fait une première mi-temps où on n'existe pas réellement, à la mi-temps on s'est dit les choses. On a les occasions pour l'emporter. Quand on ne peut pas gagner, il faut savoir ne pas perdre. C'est forcément un bonheur (de marquer à la Beaujoire, ndlr), j'aurais bien voulu en mettre un deuxième mais on va s'en contenter... Le carton rouge change un peu la physionomie, à 10 contre 11 on est face à un bloc bas qui n'arrive plus à sortir. Ma première mi-temps a été en-dessous, même pour mon match je peux faire beaucoup mieux. On prendra match après match, chaque match est différent. C'est à la fin du bal qu'on paie les musiciens comme on dit. Mon but, c'était un moment fort. Il y avait mon frère et mes cousins qui ont fait le déplacement de Paris. Il reste 4 matches, ce sera 4 finales. Venez nombreux !"

Romain Danzé (défenseur de Rennes) : "C'est un match nul logique, chacun a eu sa mi-temps. On n'a pas réussi à ressortir les ballons en première période, ils étaient très hauts... Quand on regarde les scénarii des matches, il n'y a que sur le match de metz où il y a une vraie contre-performance. Il n'y a pas d'inquiétude, il va se passer énormément de choses d'ici la fin de saison. Il falllait reprendre le ballon, la maîtrise, c'est ce qu'on a fait. On est toujours cinquièmes ce soir, on va voir ce qui va se passer dans le weekend".

B.Quarez & J.Quelen, au Stade de la Beaujoire

Fermer