Les déclarations hallucinantes du président du Steaua Bucarest : "Le football féminin est contre la volonté de Dieu"

Commentaires()
Getty
Coutumier du fait, le président du Steaua Bucarest George Becali s’est de nouveau signalé avec une nouvelle déclaration équivoque.

Le dirigeant roumain s'est exprimé sur le foot féminin dans des propos relayés par le média anglais The Independent. Beccali refuse catégoriquement de créer une section féminine dans son club, lui qui juge qu'il s'agit d'une "pratique contre-nature".

"S’ils me forcent à former une équipe féminine, je me retirerai du football ! Comment faire quelque chose contre la volonté de Dieu ? Je ne fais pas les choses contre nature, cela va dans le sens des idées de Satan. Les filles peuvent jouer au handball ou au basket-ball, qui sont de jolis sports. Les femmes ont été faites par Dieu à partir des côtes de l’homme et pour l’homme. La femme est faite pour attirer l’homme. Si nous faisons cela, nous nous moquons de ses formes faites par Dieu pour attirer l’homme. De cette façon, nous déformons les femmes, la boxe et le football déforment les femmes", a dit le cacique du club roumain dans des propos très polémiques qui feront certainement couler beaucoup d'encre dans les les jours à venir.

Pour rappel, George Becali s'était déjà illustré par le passé avec des propos misogynes et homophobes. À noter également que la Fédération roumaine a fait savoir que le cacique du Steaua pourrait encourir des sanctions pour ses propos, si ces derniers sont jugé discriminatoires.

Fermer