Les chiffres qui illustrent les débuts exceptionnels d'Alisson à Liverpool

Commentaires()
Getty
Gardien le plus cher de l'histoire, le Brésilien Alisson fait parfaitement honneur à cette étiquette sous la tunique de Liverpool.

De nombreuses années durant, les Reds de Liverpool ont été plombés par les errances de leurs portiers. Bien outillés dans la plupart des autres secteurs, ils ont souffert de l'absence d'un dernier rempart de qualité depuis le départ de Pepe Reina. La saison dernière, à en croire la plupart des observateurs, c'est même la principale raison pour laquelle ils ont raté la conquête de la Ligue des Champions. C'était donc un gros problème, mais aujourd'hui il n'est plus de mise. 

Avec le Brésilien Alisson, les Merseysiders peuvent de nouveau compter sur un gardien digne de ce nom, dans la droite lignée des Ray Clemens, Bruce Grobbelaar ou encore Reina. Acheté à la Roma pour 62M€ durant le mercato estival, ce qui constitue un record pour un portier, le Brésilien a prouvé qu'il avait l'étoffe des plus grands. Ses solides prestations dans la cage alors qu'il connait sa première saison en Angleterre le démontrent. Et pour ceux qui ne jurent que par les chiffres, les statistiques sont aussi là pour valider l'idée que l'international auriverde est bien le chainon qui manquait à la formation de Jurgen Klopp.

Il empile les clean sheets

En gardant sa cage inviolée face à Bournemouth samedi dernier (4-0), Alisson a réalisé son 10e clean sheet de la saison en championnat. Sachant qu'on n'en est qu'à la 16e levée, c'est assez impressionnant. Dans les cinq grands championnats européens, aucun portier n'a fait mieux dans ce domaine. Par ailleurs, le Brésilien a un taux de réussite dans les arrêts qui équivaut à 85,71%. Là aussi, personne ne lui arrive à la cheville (parmi les gardiens qui ont disputé plus de 200 minutes cette saison). Sur les 36 tirs qu'il a subis, il n'a concédé que six buts.

Il est maitre dans les airs

Contrairement à ses prédécesseurs à ce poste, Alisson a la particularité d'être très performant dans ses sorties aériennes. Face aux Cherries, il a remporté l'ensemble de ses duels, dont celui de la tête face à Joshua King. Avec un tel rendement, l'ancien Gialorosso dégage de l'assurance et ça déteint sur ses coéquipiers. Ces derniers n'ont plus à se soucier de ce qui se passe dans leur surface, car leur dernier rempart veille au grain et se montre intraitable quel que soient les circonstances. La seule fois où on l'a vu fauter c'était en début de saison face à Leicester avec un dribble manqué près de sa ligne. C'était cependant sans conséquence sur le résultat.

Il participe à la construction de jeu

De nos jours, un gardien de haut niveau doit savoir tout faire, y compris jouer au pied et relancer proprement. Là aussi, Alisson brille par sa rentabilité, avec déjà 349 passes réussies. Dans le championnat anglais, il n'y a que Kepa, le portier de Chelsea, qui fait mieux que lui. De plus, le numéro 13 des Reds se distingue par sa capacité à bien se sortir des situations périlleuses. Son taux de réussite sur les passes exécutées sous la pression est de 73%. La boulette face aux Foxes a été même son seul impair depuis son arrivée à Anfield. En cette période où l'Allemand Manuel Neuer se trouve dans le dur, on peut même se demander si le Brésilien n'est pas devenu le gardien moderne par excellence.

Il est plus performant que lors de sa meilleure saison en Italie

En 2017/18, Alisson avait été le portier qui a encaissé le moins de buts dans le championnat italien (parmi ceux qui ont joué plus de 25 matches). En 37 parties, il n'en a pris que 28. Le chiffre était séduisant et il l'est encore plus cette année. À présent, il ne prend que 0.37 buts/match. S'il continue sur ce même rythme, il achèvera l'exercice avec seulement 14 buts pris. En Angleterre, il faut remonter à la campagne 2004/05 pour retrouver un gardien à la solidité comparable, à savoir Petr Cech. Sous le maillot de Chelsea, le Tchèque n'avait encaissé que 15 buts tout au long de l'exercice.

Il n'a toujours pas connu l'échec en championnat

Dans le championnat anglais, Alisson n'a pas encore connu de défaites. L'équipe de la Mersey a pourtant disputé 16 matches déjà. Une raison de plus pour considérer ses débuts sous le maillot rouge comme réussis, même si la performance est avant tout collective. Aucun débutant sous le maillot rouge, tous postes confondus, n'est resté invaincu pendant aussi longtemps. Le précédent record était détenu par Javier Mascherano (15 matches sans défaite en 2006/07). Et réduire le Brésilien au rang de porte-bonheur serait une vraie offense au vu des prestations remarquables qu'il accumule. 

Prochain article:
Arsenal, Unai Emery évasif sur le futur de Mislintat
Prochain article:
Bayern, Kovac demande à James de sortir ses "meilleures performances" s'il veut rester au Bayern
Prochain article:
Real Madrid - Vinicius, le nouveau roi de Bernabeu
Prochain article:
José Mourinho ne pense pas encore à la retraite
Prochain article:
Leonardo Jardim refuse de partir en Chine et attend une offre en Europe
Fermer