L’entrejeu, un enjeu crucial pour Ancelotti au Bayern Munich

Commentaires()
Lennart Preiss
Avec le départ à la retraite de Xabi Alonso, Carlo Ancelotti a perdu un milieu de terrain au profil rare. Le technicien doit trouver la solution.

"Tolisso est un très bon milieu de terrain. Selon nous, il représentait l’un des meilleurs milieux sur le marché. C’est un joueur complet. Il a un bon jeu de passes, offensif. Il se positionne bien en défense. Il a encore une grosse marge de progression. Il est jeune. Il a fait du bon travail à Lyon. Il va compléter notre milieu. Il y aura beaucoup de concurrence dans sa position. Il y a beaucoup de matches. Donc tout le monde aura du temps de jeu. Il a le bon profil pour remplacer Xabi Alonso." Par cette dernière phrase prononcée en conférence de presse le 1 juillet dernier, Carlo Ancelotti a mis en avant le talent de l'ancien milieu de terrain de l'Olympique Lyonnais, recruté pour 42 milions d'euros. Cependant, le profil de Xabi Alonso est très rare et, même aujourd'hui, il existe très peu de milieux de terrain similaires au natif de Tolossa. 

Les 10 recrues à suivre en Ligue 1 cette saison​

Le Bayern Munich dispose de nombreux joueurs dans ce secteur de jeu, avec des profils variables et trouver l'équilibre sera très probablement une des clés importantes de la saison du club allemand pour son second exercice sous la direction du technicien italien. Avec cinq joueurs pour, en théorie, deux postes de titulaire, il va y avoir des choix à effectuer et Ancelotti ne le sait que trop bien. "Rudy, Thiago, Vidal, Tolisso et Martinez [Javi] peuvent jouer dans cette position. Ce n'est pas un secret, le plan est de jouer avec deux milieux de terrain centraux et ce qui est difficile est de dire qui va y jouer, mais honnêtement avec cet effectif c'est difficile de dire ce que sera l'alignement de départ. La composition va changer à chaque match. Il y a beaucoup de compétitions, les joueurs le savent. Et les joueurs sont intelligents et professionnels. Tout le monde veut jouer, comme d'habitude, mais tous acceptent la décision de l'entraîneur", a expliqué l'ancien entraîneur du Real Madrid devant la presse.

Dans l'idée, il pourrait donc continuer à roder son 4-2-3-1 utilisé durant la pré-saison. Thiago Alcantara pourrait jouer, comme la saison passé, dans un rôle plus avancé, en meneur de jeu, même si l'arrivée de James Rodriguez peut laisser planer un doute sur ce thème. Face à Arsenal et l'AC Milan, lors de l'International Champions Cup, Javi Martinez a évolué en tant que milieu de terrain central mais, comme l'a affirmé Ancelotti, rien ne paraît clair au sujet de la formation de départ en raison des nombreuses alternatives dans ce secteur de jeu. 

Bayern Munich away kit 17-18 Javi Martinez

Un double pivot avec Javi Martinez comme en 2013 ? 

Le profil de Xabi Alonso n'existe pas dans le groupe du Bayern Munich, il est donc impossible de le copier. Fort heureusement, avec Boateng et Hummels, le club dispose de joueurs capables d'assumer la tâche dans le jeu de conservation du Bayern. Une alternative pourrait être d'intégrer de façon définitive Javi Martinez au milieu, lui qui est capable d'évoluer aussi bien en défense centrale que dans l'entrejeu. Lors de son dernier sacre en Ligue des champions, en 2013, le duo du champion d'Allemagne au milieu était construit avec Javi Martinez et Bastian Schweinsteiger comme double pivot avec une réussite complète : un 4-0 cumulé contre la Juve et un incroyable 7-0 face au Barça avant de vaincre le Borussia Dortmund en finale à Wembley (2-1). Schweinsteiger n'est plus là, mais Javi Martinez, oui.

Dans les colonnes de Bild, l'international espagnol est revenu sur ses sensations de pré-saison : "Au début, je me sentais un peu perdu parce que je n'ai pas joué depuis longtemps à cette position. Mais maintenant, je suis de retour. Je me sens aussi à l'aise dans les deux positions. Carlo m'a dit que parfois il aurait besoin de moi au milieu et parfois en défense centrale." Parmi les autres milieux de terrain du Bayern, Arturo Vidal paraît immuable, même s'il a toujours eu besoin d'un joueur plus central à ses côtés afin d'offrir sa meilleure version. Remarque qui s'applique également à Corentin Tolisso. Sebastian Rudy, transféré en provenance d'Hoffenheim a été élu meilleur joueur de la dernière Coupe des Confédérations et possède des qualités au niveau de la passe, particulièrement visibles lors des phases de possession. L'inconnue demeure son niveau pour les matches à très haut niveau, il pourrait donc être une alternative possible.

Au sujet de Renato Sanchez, annoncé sur le départ, Carlo Ancelotti est revenu sur son cas en conférence de presse, avant la rencontre face à Liverpool : "Il n'y rien de nouveau sur Renato. Il a commencé avec nous, s'est entraîné avec nous. Le marché ferme le 31 Août, nous prendrons la décision ensemble. Le dernier match il a vraiment bien joué et a montré la qualité qu'il n'a pas pu montrer la saison dernière", a commenté le technicien. Avec Arturo Vidal, Corentin Tolisso, Thiago Alcántara, Sebastian Rudy et Javi Martínez, Carlo Ancelotti va être confronté à des choix cornéliens et il le faudra bien afin de possiblement trouver une solution après le départ de Xabi Alonso.

Fermer