L'entraîneur de la Juventus exhorte ses joueurs à ne pas pleurer après l'élimination face au Real Madrid

Commentaires()
Getty Images
Massimiliano Allegri a tenté de réconforter ses joueurs, éliminés par le Real Madrid mercredi en quarts de finale de la Ligue des champions.

La Juventus a été sortie par le Real Madrid en quarts de finale retour de la Ligue des champions mercredi soir (1-3). Le coach piémontais, Massimilano Allegri, a encouragé ses joueurs à passer à autre chose et à cesser de ressasser cette défaite dans des propos relayés par Sport24.

"La Juventus a fait un grand match et je veux féliciter mes joueurs qui ont réussi à remonter le retard de l'aller. J'avais confiance au vu de la première manche, mais que dire ? L'équipe méritait au moins la prolongation, il nous restait deux changements et de bonnes chances de nous qualifier. Mais pleurer ne sert à rien même si ce sont des moments tristes", a dit l'Italien, qui avait discuté avec Sergio Ramos, le capitaine du Real Madrid, qui au rappel était absent pour cette rencontre retour après sa suspension à l'aller, au terme du match :

L'article continue ci-dessous

"Je lui ai dit que selon moi, le penalty n'était pas clair. Il y avait de la douleur et de la colère à ce moment-là, après le carton rouge contre Buffon, il y avait un peu de confusion. C'était une plaisanterie que j'ai lancée à Ramos, il me disait que le penalty était clair, j'ai répondu qu'il me semblait gris", raconte Allegri

"Nous repartons avec un goût amer, nous n'avons pas pu défendre nos chances jusqu'en prolongation. Je pense que les deux équipes ont mérité de passer mais cela n'est pas possible. Ce soir (mercredi) la Juve a montré avoir beaucoup progressé ces dernières années. Ce match accroît notre confiance pour disputer la Ligue des champions l'an prochain", a également analysé le tacticien de Turin.

Mais Allegri sera-t-il encore là la saison prochaine pour continuer de superviser les opérations ? "J'ai un contrat avec la Juventus, je dois parler avec la Juventus. Pour le moment, l'important est de surmonter ce mauvais moment et nous focaliser sur le championnat".

Fermer