Lens repart de l’avant, Troyes et Rennes enchainent… Le résumé de la journée en Ligue 1

Getty

L’après-midi dominical en Ligue 1 a été relativement conforme aux attentes. L’équipe la mieux classée parmi celles qui étaient de sortie, à savoir le RC Lens, l’a emporté, tandis que Lorient a étiré sa série d’invincibilité à domicile. La belle opération est à mettre à l’actif de Troyes, revenu avec les 3 points de son déplacement à Reims (2-1).

Rennes et Lens maintiennent le cap

Battu la semaine dernière à Montpellier, Lens avait à cœur de réagir et consolider sa deuxième place au classement. La mission a été accomplie. La formation artésienne a pris le meilleur sur Metz à domicile (4-1). Dans leur fief de Bollaert, les Sang et Or n’ont pas eu de difficultés pour imposer leur loi. Wesley Said a été le héros de la rencontre avec un doublé inscrit. En gagnant, l’équipe de Franck Haise revient provisoirement à six points du leader parisien.

Outre le RCL, Rennes a également conforté sa position dans la première moitié de tableau. Les Rouge et Noir se sont même hissés à la 4e place en dominant Strasbourg à domicile (1-0). La victoire a été toutefois longue à se dessiner. Ce n’est qu’à la 82e minute que les Bretons se sont détachés à la marque grâce à une tête victorieuse du Marocain Aguerd à la suite d’un corner.

L'article continue ci-dessous

Alberth Elis Lorient Bordeaux Ligue 1 24102021

Bordeaux n’y arrive pas

Dans les autres matches, Bordeaux pensait arracher son 2e succès de la saison sur la pelouse de Lorient. Une réalisation d’Elias leur a permis de mener jusqu’à la 82e. C’est le moment qu’a choisi Julien Laporte pour égaliser pour les Morbihannais (1-1). Ces derniers en sont désormais à 11 matches consécutifs sans défaite à domicile. La meilleure série en cours en Ligue 1.

Pour finir, Troyes est allé chercher sa deuxième victoire consécutive après 9 parties sans gagner. Après Nice, c’est Reims qui s’est incliné face aux Aubois (1-2). Pourtant, les Champenois avaient mené au score dans cette rencontre. Mais Baldé et surtout leur ancien protégé Chavalerin leur ont fait mal et offert le succès à l’ESTAC. L’équipe de Laurent Battles continue de s’éloigner de la zone rouge.