Lens-Lille, Angers-Marseille : La commission de discipline a dévoilé ses sanctions

Dernière mise à jour
Getty

Cette saison, la commission de discipline de la Ligue de football professionnel (LFP) a du pain sur la planche. En effet, après avoir pris son temps pour trouver les sanctions adéquates suite aux débordements lors de la rencontre entre l'OGC Nice et l'Olympique de Marseille fin août, l'instance de la Ligue de Football avait deux autres matches à analyser de près. Ce mercredi soir, c'était les matches entre Lens et Lille, ainsi qu'entre Angers et l'OM qui étaient au menu.

Ligue Europa : l'OL et l'OM visés par une enquête de l'UEFA

Lors du derby entre le RC Lens et le LOSC, à la pause, les supporters du club lensois sont descendus de la tribune pour venir en découdre, sur la pelouse, avec le parcage des supporters lillois, suite à des jets de sièges de ces derniers vers la tribune voisine peuplée de supporters lensois, majoritairement des familles venus voir le match. En ce qui concerne le match entre Angers et l'OM, c'est vers l'après-match qu'il faut se tourner.

À la fin de cette rencontre de milieu de semaine, les supporters de l'Olympique de Marseille ont, semble-t-il d'après les propos tenus après la rencontre, été victimes de jets de bombes agricoles. Les supporters de l'OM ont donc quitté le parcage visiteur pour aller en découdre avec certains Angevins. La commission de discipline était donc réunie ce mercredi pour juger ces deux affaires et elle n'a pas tardé à faire connaître les sanctions, par la voix de Sébastien Deneux, le président de la commission.

Un point avec sursis pour l'OM, Lille et Lens

L'article continue ci-dessous

"La commission se réunissait une nouvelle fois pour statuer sur deux dossiers. Les graves débordements qui ont émaillé des matches du championnat de France. Il n'est pas dans son pouvoir de sanctionner les supporters, mais les quatre clubs concernés. Les sanctions sont les suivantes. Le RC Lens est sanctionné de deux matches à huis clos, le match ferme a déjà été purgé et d'un point en moins avec sursis", a débuté le président de la commission de discipline de la LFP.

Pourquoi l’OM n’y arrive plus

"Pour Lille, un point avec sursis et fermeture de l'espace visiteur du LOSC jusqu'au 31 décembre 2021. Pour Angers, deux matches à huis clos de la tribune Coubertin dont un avec sursis. Le match ferme a déjà été purgé. En outre, amende de 20 000 euros fermes. Un point avec sursis pour l'OM et l'espace visiteur fermé jusqu'au 31 décembre 2021", a conclu Sébastien Deneux. Des sanctions qui risquent de ne pas plaire à certains clubs.

En effet, si le RC Lens a fait amende honorable, acceptant ses sanctions, ce n'est pas le cas du LOSC, qui par la voix de son président, Olivier Létang estime que cette décision est "pour le moins très surprenante et totalement injuste". L'Olympique de Marseille a également contesté cette décision. "Dans cette décision, tout me paraît sévère : le point avec sursis et l'interdiction de déplacement", a regretté Jacques Cardoze, le directeur de la communication de l'OM, mercredi soir.