Leeds United, Bielsa assume son acte d'espionnage et se défend

Commentaires()
George Wood/Getty
Le coach argentin a convoqué la presse pour expliquer les motifs pour lesquels il est allé espionner Derby County. Un acte "pas illégal" selon lui.

Marcelo Bielsa ne quittera pas son poste d'entraineur de Leeds United. Alors que des rumeurs circulaient au sujet d'une possible démission, l'Argentin a convoqué la presse simplement pour expliquer pourquoi il avait espionné ses adversaires, et aussi affirmer que ce n'était guère dans ses intentions de "tricher" ou de "prendre un avantage sur l'adversaire".

"Mon club n'y est pour rien"

'El Loco' est arrivé à la salle de presse en compagnie de son traducteur, le Français Samir Lamrani. Avant d'évoquer la démarche pour laquelle il avait été tant critiqué et qui lui a aussi causé une enquête, il a affirmé se sentir mal vis-à-vis de son club, accusé de tous les maux. Il a précisé ensuite qu'il acceptera n'importe quelle sanction de la part de la Fédération anglaise. Et qu'il était même disposer à aider les instances dans leur investigation, en reconnaissant dès maintenant qu'il n'a pas simplement observé Derby County, mais aussi tous les autres adversaires que son équipe a affronté depuis le début de la saison.

Bielsa a cherché, par ailleurs, à se défendre en indiquant que ce qu'il avait fait n'était "pas contraire à la loi". "C'est peut-être immoral mais pas illégal", a-t-il lâché, avant de poursuivre : "on peut en parler et en discuter (…) Je sais que pas toutes les choses qui sont légales sont bonnes à faire".

L'article continue ci-dessous

L'ancien entraineur de Marseille a poursuivi son monologue en affirmant qu'il n'avait "pas de mauvaises intentions", ni la "volonté de tirer un quelconque avantage sur le Derby County". Tout en précisant qu'il ne cherchait pas à se justifier, il a fait savoir qu'il avait espionné l'adversaire pour seulement "confirmer" ce qu'il savait déjà sur cette équipe. Et ce par rapport à trois importants : le onze de départ, la tactique utilisée et les coups de pieds arrêtés.

"Je suis assez stupide pour me permettre ce comportement"

Mais pourquoi utiliser cette pratique si ce n'est pas pour bénéficier d'un avantage par rapport à l'adversaire ? La réponse de l'intéressé a été assez surprenante, voire loufoque : "vous avez environ 20 personnes qui créent un volume d'informations pour vous. Tout ce qui est nécessaire. Alors pourquoi ? Parce que nous nous sentons coupables si nous ne travaillons pas assez, on est anxieux ... et dans mon cas, je suis assez stupide pour me permettre ce comportement. "

À la suite de ce long prélude, Bielsa a invité les journalistes présents à consulter son travail à travers un powerpoint. Il leur a montré tout ce qu'il savait sur le Derby County, précisant qu'il avait regardé et analysé les 50 derniers matches de cette formation. Une façon de prouver –ou essayer de le faire- qu'il n'était pas obligé d'espionner pour prendre le meilleur sur cet adversaire. "Je le fais car je considère que vous ne me croyez pas. J'essaye de vous donner suffisamment d'éléments factuels pour vous montrer que je vous dis la vérité", a-t-il ajouté. Pas sûr cependant que ces explications, qui ont duré de très longues minutes, ont convaincu grand-monde.

Fermer