League Cup - Avant Arsenal-Tottenham : Lucas Torreira, le nouveau métronome des Gunners

Commentaires()
Getty
Arrivé cet été en provenance de la Sampdoria, le milieu de terrain uruguayen correspond aux attentes et au projet de jeu d’Unai Emery.

Élu joueur du mois de novembre d’Arsenal par les supporters, Lucas Torreira n’a pas mis longtemps à se faire adopter du côté de l’Emirates Stadium. Devenu incontournable dans l’entrejeu pour les Gunners, le milieu de terrain uruguayen participe au renouveau impulsé par Unai Emery suite à un cycle de 22 saisons sous Arsène Wenger. Pourtant, ce n’était pas gagné d’avance. Titulaire à trois reprises en Coupe du Monde l’été dernier avec la Celeste en Russie, le joueur de 22 ans a raté le début de la préparation du club londonien et a dû attendre début septembre pour retrouver ses pleines capacités physiques.

Installé définitivement au poste de milieu défensif, aux côtés de Granit Xhaka et de temps en temps avec Matteo Guendouzi, autre recrue prometteuse de la dernière intersaison, Lucas Torreira a trouvé son rythme de croisière. Contre Southampton dimanche (sa première défaite en tant que titulaire), il a démarré son 12e match consécutif pour les Gunners. Avec l’absence de plus en plus prononcée de Mesut Özil, en délicatesse avec son dos, ce profil de poche a su devenir l’architecte du jeu d’Arsenal, à sa manière. Caractérisé par sa grande générosité et son volume de jeu colossal, le natif de Fray Bentos a prouvé qu’il savait à peu près tout faire.

C’est d’ailleurs l’ancien entraîneur de Séville et du Paris Saint-Germain qui a représenté un facteur clé dans son arrivée et son choix de rejoindre les Gunners. En conférence de presse récemment, Torreira a récemment révélé comment il s’était décidé au moment de son transfert à venir. "Avant de partir pour la Coupe du monde, j'ai reçu un appel de l'entraîneur qui m'a fait une énorme surprise. Je savais que je l'avais mérité à cause de tout mon travail acharné et de tout ce que j'avais fait. Cet appel téléphonique a fait de moi un homme très heureux." Un sentiment qui démontre bien la plénitude ressentie le joueur formé aux Wanderers de Montevideo. Le cap entre la Sampdoria et Arsenal n'était pas évident et pour l'instant, ce changement de dimension ne l'affecte pas.

"Il guide ses coéquipiers"

Suite à sa performance XXL contre Tottenham (qui l'a un temps courtisé l'été dernier), l’international uruguayen a même reçu les louanges de la part de Gary Neville, ancien rival d’Arsenal sous les couleurs de Manchester United. Désormais consultant sur la BBC, celui qui compte 85 sélections avec l’Angleterre a mis en avant le leadership incarné par Lucas Torreira. "Quand on voit le caractère affiché par Arsenal, leur volonté d'aller jusqu'au bout, le rythme qu'il met dans le match, je pense que Torreira guide ses coéquipiers et leur montre la marche à suivre (…) Il leur manquait un Petit ou un Vieira, une sorte de présence très forte au milieu. Il a massivement amélioré cette équipe, surtout mentalement." Des compliments révélateurs d’un joueur qui s’est adapté très vite aux exigences de la Premier League.

Des louanges aussi prononcées par Unai Emery, sans doute satisfait d’avoir vu son board dépenser de manière intelligente 30 millions d’euros pour le recruter à la Sampdoria. "Il est très humble et cela l'aide à atteindre ses objectifs individuels et ceux du groupe. Ses performances ont été bonnes et, comme chaque joueur, il travaille avec un très grand engagement tous les jours." Auteur du but salvateur contre Huddersfield Town le 8 décembre dernier, avec un retourné certes peu académique, Lucas Torreira a une nouvelle fois fait sortir l’Emirates de son calme habituel. Le signe que tout marche pour lui jusqu’à présent.

Fermer