Le vibrant hommage de Jürgen Klopp à Arsène Wenger

Commentaires()
Getty Images
Le manager de Liverpool a rendu hommage, lui aussi, à Arsène Wenger après la décision de ce dernier de quitter Arsenal en fin de saison.

"Une personnalité exceptionnelle" et un "grand modèle". C'est dans ces termes très élogieux que Jürgen Klopp a décrit Arsène Wenger ce vendredi, après que le technicien français a annoncé sa décision de mettre un terme à son aventure à Arsenal après 22 ans de services.

Wenger avait pris les commandes du club en octobre 1996 pour le faire passer dans une autre dimension, lui permettant de collecter plusieurs titres de champion d'Angleterre et de devenir l'un des clubs majeurs de Royaume à partir de la fin des années 90, aux côtés de Manchester United, Liverpool, puis Chelsea, Manchester City ou encore Tottenham.

Le monde du football, en Angleterre ou ailleurs, salue l'influence énorme d'Arsène Wenger à Arsenal et en Premier League, le technicien français étant un pionnier parmi les entraîneurs étrangers pour s'imposer dans ce championnat difficile. Les mots de Jürgen Klopp ce vendredi ont donc une certaine portée. 

"Je l'ai entendu quand je suis arrivé ce matin, j'ai été surpris mais c'est sa décision et nous devons le respecter", a t-il déclaré lors d'une conférence de presse organisée avant le déplacement des Red Devils à West Bromwich samedi. "Dans le football, il a eu une carrière fantastique, c'est une personnalité exceptionnelle, un acteur très important dans un business où les choses changent habituellement du jour au lendemain.... Il était là depuis si longtemps".

Quand un journaliste a lui a rappelé la durée du règne de Wenger à Arsenal (22 ans), l'Allemand s'est exclamé en souriant : "c'est long ! Et il a eu beaucoup de succès", a-t-il insisté. 

L'article continue ci-dessous

"Peut-être qu'au cours des derniers mois tout le monde n'était plus heureux de ces résultats, mais c'est une partie normale du job. Il a amené des joueurs fantastiques et il était un homme dominant à la fin des années 90 et au début du siècle, quand il gagnait tout".

"J'admire son travail. En Allemagne, il était toujours considéré comme un grand modèle, mais c'est un peu différent en Angleterre parce que nous sommes en concurrence".

Fermer